Une dizaine de jours après l’embuscade meurtrière contre l’armée à Bouki Wèrè, non loin de Diabali, les groupes terroristes rodent à nouveau non loin de cette localité. D’après des sources locales, ils seraient en réorganisation dans le Kouroumari et menaceraient de soumettre la population locale à l’application stricte de la charia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici