La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 477.570 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l’apparition de la maladie en décembre.

Plus   de 9.279.310 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché avec 121.225 décès. Viennent ensuite le Brésil (52.645), le Royaume-Uni (42.927), l’Italie (34.675) et la France (29.720).

Si l’on rapporte le nombre de morts à la population du pays toutefois, les pays les plus touchés sont par ordre décroissant la Belgique avec 831 morts pour 1 million d’habitants, le Royaume-Uni (632), l’Espagne (606), l’Italie (573), la Suède (511), la France (455), les Etats-Unis (366), le Brésil (248). Et l’Allemagne vient par exemple loin derrière (106).

 Royaume-Uni: mise en garde –

Les professionnels de santé ont exhorté la classe politique britannique à préparer le Royaume-Uni au « vrai risque » d’une deuxième vague de la pandémie, mercredi, dans une lettre ouverte au British Médical Journal, au lendemain de l’annonce par le gouvernement de la plus importante étape du déconfinement à partir du 4 juillet.

Les signataires plaident pour la mise en place d’une commission « constructive » et « non partisane », qui produirait une évaluation entre août et fin octobre et « devrait se concentrer sur les zones de faiblesse, où des mesures urgentes sont nécessaires ».

– Etats-Unis: poussées « préoccupantes » –

L’immunologiste en chef de la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci, s’est dit « vraiment » inquiet devant les poussées « préoccupantes » du nombre de cas dans plusieurs Etats américains. « Les deux prochaines semaines seront critiques » pour y répondre, a-t-il estimé.

Il a par ailleurs assuré, avec d’autres experts de la santé au sein de l’administration américaine, que Donald Trump ne leur avait jamais demandé de ralentir le rythme de dépistage de la maladie Covid-19, lequel va plutôt « augmenter », a-t-il souligné.

M. Trump avait déclaré samedi avoir recommandé d’en ralentir le rythme, car en faisant plus de tests, « on trouve plus de cas ». La Maison Blanche a assuré qu’il plaisantait, mais le président américain a réaffirmé mardi matin: « je ne plaisante pas ».

– Deux écoles fermées à Paris –

Deux écoles parisiennes ont été fermées par mesure de prudence suite à la confirmation de cas positifs de Covid-19, mais il ne s’agit « pas de cluster », ont annoncé mercredi les autorités sanitaires françaises.

– L’aéroport d’Orly redémarre –

Orly, l’emblématique aéroport du Sud de Paris, va sortir vendredi de près de trois mois de sommeil forcé avec un premier vol commercial à 04H00 GMT à destination de Porto, signe d’un lent redémarrage du trafic aérien après une paralysie quasi-totale sous le choc du coronavirus.

Le redémarrage sera progressif puisque 25 destinations seront desservies avec environ 70 décollages et atterrissages par jour – contre 600 en moyenne en temps normal – vers les Antilles, La Réunion, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Islande, la Croatie, la Guyane mais aussi des vols intérieurs.

– Et Swissport licencie –

Le groupe suisse de services aéroportuaires Swissport, présent dans de nombreux aéroports comme Heathrow et Gatwick à Londres, compte supprimer plus de 4.000 emplois au Royaume-Uni, soit près de la moitié de ses effectifs dans le pays, en raison de l’impact de la pandémie sur le trafic aérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici