Et il est comment le dernier… Ray Lema ?

0
52

En réinterprétant le répertoire de Franco Luambo Makiad en juin 2019 pour la treizième édition du JazzKif Festival de Kinshasa, Ray Lema a conquis le public kinois. Un album live a été tiré de ce concert.

Adolescent, Ray Lema découvrait l’orgue et les chants grégoriens au séminaire des pères blancs… mais le soir venu il allait parfois parfaire son éducation grâce aux concerts d’un artiste aux textes bien peu catholiques. Posé sur une branche en surplomb de la scène, le jeune Raymond jouait les « chauve-souris » comme beaucoup d’autres gamins de Kinshasa, pour écouter, fasciné, Franco Luambo Makiad, griot moderne, co-fondateur du Tout-Puissant OK Jazz. L’artiste prolifique défendait une musique – la rumba –, et des paroles – quotidien du peuple, histoires d’amours sensuelles et récits d’infidélité – qui complétaient avantageusement la formation classique et religieuse du jeune homme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici