Sous les orientations de son parrain l’imam Mahmoud Dicko: Le M5-RFP va céder sur «la démission d’IBK» mais exgiger un total contrôle de la gestion du pays

0
30

Après avoir soufflé le chaud, le M5-RFP va souffler le froid. Ses leaders vont rencontrer cet après-midi la presse pour lui présenter les grands axes d’un plan de sortie de crise concocté sous le leadership «éclairé» de l’imam Mahmoud Dicko et après d’épuisantes séances de discussions pour convaincre les radicaux du mouvement à y adhérer. Il prévoit le maintien du président de la République à son poste jusqu’à la fin de son mandat en 2023. En contrepartie IBK devra consentir à la mise en place d’organes transitoires pour la mise en œuvre des transformations politiques, économiques et sociales souhaitées par les contestataires. Elle pourrait se traduire par la dissolution de l’actuelle Assemblée nationale et la formation d’un gouvernement consensuel d’union nationale dirigé par «un Premier ministre de pleins pouvoirs» issu des rangs du M5-RFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici