Le monde poétique et spectaculaire des vrais défilés de mode

0
40

Des premiers défilés de la couture à ceux d’aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé.

Corollaire indiscutable de la mode (de la haute couture et des créateurs et créatrices), le défilé était, jusqu’à l’apparition du Covid-19, un rendez-vous incontournable. Vecteur d’images, il incarne avec sa part de rêve la vitrine idéale pour la commercialisation des modèles sans oublier les dérivés induits (accessoires, parfums…). Avec le temps, les défilés ont pris de l’ampleur, leur coût parfois astronomique (en millions d’euros) les transformant en spectacles avec décor, mise en lumière et musique. Ils jouent un rôle fondamental pour occuper le terrain des retombées médiatiques avec les photos du show et aussi désormais avec la présence très recherchée des personnalités dans la salle.

Les défilés de haute couture vont cette fois être des défilés fantômes, sous forme digitale à voir depuis son ordinateur à l’aide de liens, mais avec un calendrier classique et des horaires. Naomi Campbell a lancé l’événement arborant un tee-shirt «Phenomenally black», prônant la diversité et une «vision with action» pour changer le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici