A quoi pourrait-on s’attendre à propos du chef de l’état, du vice-président et du ministre des affaires étrangères ? Que risquent-ils dans les mois qui suivront ?

0
35

Les autorités de la transition du Mali, accusés de connivence avec les forces étrangères, les mathématiques célestes nous révèlent cependant tout autre chose de très étonnant : les autorités transitoires ont intérêt à faire surtout très attention!

Selon ces mathématiques, aucune amitié ou diplomatie réelle ne pourraient lier le Mali à un tiers pays occidental. Tout ce qui se passe ces temps-ci devrait être mis dans le cadre d’un piège sans fin (un complot). De ce mois de janvier 2021 au 27 février, le ciel du Mali ne connaîtra pas la vérité et l’espoir. Des contradictions internes profondes pourraient ébranler le socle même de la transition et la pousser dans le précipice. Le Président de la transition, le vice-président et le ministre des affaires étrangères seront les principaux concernés. Ils doivent tout faire pour former un bloc avec le président du C.N.T (Conseil National de la Transition) pour trouver un compromis durable sur les grands problèmes que connait le Mali en ce moment. Le président du C.N.T pourraient être la clé ou le salut ! En tous les cas pour le bon déroulement de la Transition et amener le navire à bon port ! Rien n’est infaillible totalement dans les mathématiques célestes que nous connaissons néanmoins il faut cependant les prendre au sérieux !

La Capitale (Bamako) pourrait également connaitre des assauts ou des surprises désagréables. En tous les cas, les militaires et les autorités judiciaires doivent rester constamment sur leur garde ! Tout est possible et les militaires sont particulièrement sous une très mauvaise étoile, ils risquent de faire ce qu’ils ne doivent même pas penser ou imaginer un seul instant. Nous vous en dirons plus et de manière plus approfondie et détaillée   InchaAllah Rabbi !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici