Algérie : un député mis en examen pour une antisèche destinée à sa fille

0
10

Le surveillant de la salle a découvert la tentative de triche et porté plainte contre le député et l’officier.

Un député de la majorité en Algérie a été mis en examen et écroué pour avoir tenté de faire parvenir une antisèche à sa fille lors d’une épreuve du brevet, ont rapporté des médias ce vendredi. Abdenacer Ardjoun aurait chargé le chef de la brigade de la gendarmerie de faire parvenir à sa fille, candidate au brevet de l’enseignement moyen (l’équivalent du brevet des collèges en France), une enveloppe contenant des réponses à l’épreuve de mathématiques qu’elle passait cette semaine.

Selon un communiqué du tribunal d’El-Oued dans la préfecture d’El-Meghaier (650 km au sud-est d’Alger), le député du Front de libération nationale (FLN) et le chef de la gendarmerie locale « ont été placés en détention provisoire » pour tentative de fraude lors d’une épreuve du Brevet de l’enseignement moyen et pour « abus de fonctions et trafic d’influence ».

Le surveillant a découvert la tentative de triche

Au total, quatre personnes soupçonnées d’avoir participé à cette tentative de fraude ont été interpellées, précise le média algérien Twala. Les deux autres ont été mises sous contrôle judiciaire. Les faits remontent au 7 juin dernier, au deuxième jour des épreuves. Le surveillant de la salle a découvert la tentative de triche et porté plainte contre le député et l’officier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici