Santé, agriculture, architecture… Quand l’Afrique des solutions s’expose

0
3

Avec « Singulier plurielles – Dans les Afriques contemporaines », le scénographe et docteur en architecture Franck Houndégla célèbre plus de 50 démarches constructives nées sur le continent. À voir jusqu’au 31 juillet, à l’occasion de la Biennale internationale du design de Saint-Étienne.

« Interdit d’uriner. Amende 1 000 F CFA. » Qui n’a jamais croisé cette inscription, ou l’une de ses nombreuses variantes orthographiques, rédigée en lettres maladroites sur les murs de sa ville ? Pas grand monde. Mais bien plus rares encore sont ceux qui savent que l’on peut aujourd’hui fabriquer des briques avec… de l’urine ! En juin 2021, le professeur Dyllon Randall de l’université de Cape Town a en effet obtenu le prix de l’innovation de l’Institution sud-africaine des ingénieurs chimistes pour cette invention révolutionnaire.

L’Économiste du Maroc : des pavés fabriqués à partir de déchets en plastique

« En utilisant une technique inspirée de la formation naturelle des coquillages », les chercheurs ont mélangé, à température ambiante, de l’urine, du sable et des bactéries, et se sont servis d’un processus naturel, la précipitation microbienne de carbonate, pour faire « pousser » une brique solide comme du calcaire. Il leur a fallu, pour arriver à leurs fins, pas moins de 30 litres d’urine, récupérés auprès des étudiants de l’université ! L’idée pourrait prêter à sourire, mais lorsque l’on connaît le coût écologique et financier de la production de parpaings et lorsque l’on évalue la quantité d’urine produite en une journée par l’humanité, ce genre d’invention improbable mérite une attention toute particulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici