Guerre en Ukraine EN DIRECT : Mykolaïv est « à court de munitions », Odessa en danger…

0
9
  • Deux Britanniques et un Marocain, venus combattre aux côtés des Ukrainiens à Marioupol, ont été condamnés à mort par les autorités séparatistes prorusses. Une décision déplorée par l’ONU et plusieurs dirigeants européens.
  • Volodymyr Zelensky continue de plaider pour une entrée de l’Ukraine dans l’UE. La Commission européenne doit rendre son avis sur la question dans les jours qui viennent.
  • La semaine prochaine, Emmanuel Macron se rendra en Roumanie puis en Moldavie. Mais la visite à Kiev n’a toujours pas été fixée, et aura lieu quand elle sera « utile au président Zelensky »
 Des alliés baltes pour l’Ukraine ?Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba a indiqué avoir discuté avec son homologue polonais de livraisons d’armes lourdes à l’Ukraine, et avec son homologue lituanien du déblocage des exportations alimentaires ukrainiennes, dans le contexte d’un septième train de sanctions européennes contre la Russie. Des discussions fructueuses, à en croire un message sur Twitter. « La Lituanie comprend et partage pleinement les préoccupations de l’Ukraine en matière de sécurité. Nous avons besoin de plus d’armes lourdes pour protéger Odessa de la mer. »

 La famille d’un Britannique condamné à mort réclame une « coopération urgente »Shaun Pinner, 48 ans, a été condamné à la peine de mort, avec son compatriote britannique Aiden Aslin, cette semaine dans un procès organisé par les autorités pro-russes, ce que le gouvernement britannique a qualifié de « simulacre » de condamnation. Dans le quotidien britannique The Guardian, la famille de Shaun Pinner appelle à une « coopération urgente » entre les autorités des différents pays pour obtenir sa libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici