A la découverte de Gohou Michel, un cas à part!

0
7

maxresdefault-1Le mieux avec ce personnage serait certainement de faire part de ses répliques à l’ivoirienne qui ont fait tant rire le public. Mais ce ne serait pas suffisant, car Michel Gohou est haut en couleur et cache derrière sa façade de rire, tout un pan insoupçonné de sa personne.

Un grand monsieur du rire surnommé Gohou

Michel Gohou Doukourou Siriki… Il n’y a certainement que les proches du comédien qui savent que Gohou et Michel Gohou Doukourou Siriki sont une seule et même personne. D’origine burkinabé et ivoirienne, Gohou est le personnage principal d’un certain nombre de fictions à succès tournées en Côte d’Ivoire.


Premier succès
À plus de 56 ans (âge qu’il ne fait pas), l’acteur, réalisateur, producteur, scénariste, humoriste… bref, “l’homme de scène”comme il se décrit lui-même, à un parcours riche qui à défaut d’être international, lui a permis de revaloriser la carrière d’humoriste en Afrique.source

Abidjan découvre Gohou, un bonhomme qui est fier de son physique et qui s’empêtre toujours dans des histoires drôles et incroyables par le biais des « Guignols d’Abidjan ». Cette troupe de théâtre qui deviendra une grande famille de l’humour ivoirien, est composée de personnages phares comme Dosso, Adama Dahico, Nastou, Michel…

Les personnages conservent leur nom, ce qui les rapproche du public, mais au-delà de ce détail, ce sont les scénarios de chaque scène qui séduisent. L’humour ivoirien, c’est une grosse touffe de réalisme teintée d’un fatalisme ainsi que d’un langage très imagé qui emballe toute l’Afrique de l’Ouest et la plupart des pays francophones.

Chaque personnage possède sa personnalité et celui de Gohou est inoubliable. Le bonhomme de petite taille, toujours à la recherche de « choses qui le dépassent », est marié à une femme à forte poitrine qui fait le double de sa taille.

Mais les guignols ne sont qu’un début.

source

Ma famille, la confirmation

Gohou revient dans cette série accompagné de la plupart de ses compagnons des Guignols. Toujours aux côtés d’une femme plantureuse, Clémentine Papouet, il ne cesse d’amuser la galerie. Le personage aime les risques et les femmes, alors que la sienne est un vrai commandant en chef qui veille constamment à ce qu’il demeure fidèle.

Ami à un autre Michel, le Mari de Delta, ils font la paire et symbolisent l’homme… mondial ? Africain ? Peut-être bien que oui, mais on s’accordera plus que toute autre chose sur le fait qu’ils représentent à merveille l’homme ivoirien. Ma famille, est une autre occasion de découvrir Gohou Michel et ses expressions fétiches, sa posture, son couvre chef fixé sur le sommet de son crâne, son sourire, ses mimiques… en somme un être drôle mais très attachant.

Cette série ne signe pas son apogée. Elle lui ouvre au contraire d’autres horizons.

Gohou show, la consécration pour un artiste

source

L’humour et le franc-parlé de Gohou lui valent les hourras à chaque apparition publique. L’humoriste se produit sur scène à certaines occasions. Il réalise des spectacles presque l’équivalent de One man show.

On se l’arrache comme un petit pain dans la sous-région, en tant que maître de cérémonie, animateur, comédien…

En dehors des distinctions de meilleur acteur et humoriste africain, qu’il recevra, on peut considérer que son Gohou show est une consécration compte tenu de ses débuts difficiles. En effet, l’amour du public est tel que sa série personnelle fonctionne. Seuls son humour et sa détermination lui ont permis d’atteindre les sommets, à tel point qu’il ne fait désormais plus l’ombre d’un doute que Gohou fera de vieux os dans le milieu.

Rire pour oublier et peut-être se faire accepter

Le rire est un canal universel qui permet d’effacer les différences. Quand il est régulier et bien exploité, il peut faire des miracles comme en témoigne le parcours de l’acteur. Enfant, Gohou était tout le contraire de l’homme qu’il est devenu. Complexé par son physique, il se tenait à l’écart de tous. Souvent moqué, il tenait à passer inaperçu.

Sur l’insistance de l’un de ses enseignants, il finit par rejoindre la troupe de théâtre de son école. Après des débuts difficiles, il obtient enfin l’approbation du public. C’est ainsi que sa carrière débute, même si elle a bien failli mourir dans l’œuf du fait de la maladie qui le mine. Qu’importe, l’homme est exceptionnel et est désormais une étoile qui brille de… Lire la suite sur Afrizap.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here