Depuis les indépendances l’instabilité politique a été la chose la mieux partagée en Afrique. Des transitions politiques on eu lieu de façon brutale dans certains pays. Voici une liste des présidents africains assassinés depuis les indépendances :

1963 : Sylvanus Olympio, président de la rép. du Togo

1966 : John-Aguiyi Ironsi, président de la rép. du Nigeria

1969 : Abdirachid-Ali Shermake, président de la rép. de Somalie

1972 : Abeid-Amani Karumé, président de la rép. de Zanzibar

1975 : Richard Ratsimandrava, président de la rép. de Madagascar

1975 : François-Ngarta Tombalbaye, président de la rép. du Tchad

1976 : Murtala-Ramat Mohammed, président de la rép. du Nigeria

1977 : Marien Ngouabi, président de la rép. du Congo-Brazzaville

1977 : Teferi Bante, président de la rép. d’Éthiopie
1981 : Anouar el-Sadate, président de la rép. d’Égypte

1981 : William-Richard Tolbert, président de la rép. de Liberia

1987 : Thomas Sankara, président de la rép. de Burkina-Faso

1989 : Ahmed Abdallah, président de la rép. des Comores

1989 : Samuel-Kanyon Doe, président de la rép. de Liberia

1992 : Mohammed Boudiaf, président de la rép. d’Algérie

1993 : Melchior Ndadayé, président de la rép. du Burundi

1994 : Cyprien Ntaryamira, président de la rép. du Burundi

1994 : Juvénal Habyarimana, président de la rép. du Rwanda

1999 : Ibrahim Barré-Maïnassara, président de la rép. du Niger

2001 : Laurent-Désiré Kabila, président de la rép. du Congo-Kinshasa

2009 : João Bernardo Vieira, président de Guinée-Bissau

2011 : Mouammar Kadhafi, président de la rep. du Libye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here