Au sommet de l’UA : Alpha et IBK ont-ils signé la paix des braves ?

0
2

IBK-Alpha--300x223L’une des images qui a le plus attiré l’attention au dernier sommet de l’Union  Africaine outre celle de la passation en Robert Mugabé et Idriss Déby, c’est la poignée de main entre, l’ancien président Malien, Alpha Oumar Konaré et l’actuel, Ibrahim Boubacar Keïta. Entre les deux ce n’est pas le parfait amour. Ont-ils finalement décidé de faire la paix ?

Longtemps on a attendu cette image ! C’est finalement à la 49ème session du sommet de l’Union africaine qui a pris fin le 31 Janvier dernier, que nous l’avons eue.  Alpha Oumar Konaré et Ibrahim Boubacar Keïta se sont côtoyés 7 ans durant au plus haut sommet de l’Etat. L’un en tant que président (AOK) et l’autre son Premier ministre (IBK). Ils étaient de la même formation politique l’Adema-Pasj. Ils ont formé une belle équipe. Mais depuis, un certain froid s’est installé entre les deux hommes.

Face au silence des deux personnalités, les supputations vont bon train sur les causes de cette distance entre eux. D’aucuns avancent qu’à l’origine de la brouille, Alpha aurait fait comprendre à IBK, pour expliquer son échec au congrès de l’Adema, qu’il était un bon exécutant et ne pouvait être un bon dirigeant. Ces  propos auraient entrainé la démission fracassante de son aîné IBK du parti. Cette version et plusieurs autres sont avancées et circulent, sans qu’on ne sache réellement pourquoi des hommes qui ont eu une telle collaboration finissent par se….détester.  Le mot n’est pas fort car ni à l’investiture du président IBK au Cicb et au stade du 26 Mars ni à la signature de l’Accord de paix le 15 Mai et à son parachèvement le 20 Juin, Alpha n’était présent. On a toujours avancé des arguments bancals pour justifier ses absences. Mais nul n’est dupe.C’est pourquoi dans un Mali engagé dans un processus de paix et de réconciliation, cette poignée de paix entre Alpha Oumar Konaré et Ibrahim Boubacar Keïta est porteuse de sens. On se souvient qu’à la signature de l’Accord de paix, le chef de l’Etat Guinéen, Alpha Condé, avait plaidé pour une retrouvaille entre son frère IBK et ses prédécesseurs, Alpha et ATT.  En se déplaçant pour aller serrer la main à son président et  aîné, Alpha Oumar Konaré a certainement déclenché cette dynamique qui va conduire à ces retrouvailles tant souhaitées. S’ils n’ont pas fait la paix, cette poignée de main, en tout cas, est un grand pas vers le rapprochement entre les deux hommes.

 

Source: http://www.maliweb.net/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here