Blâmer le gouvernement turc après la tentative de putsch?Les organisations de défense des droits de l’homme ont condamné les actions des autorités turques liées aux détentions et arrestations suite à la tentative échouée du coup d’Etat militaire dans le pays.

La tentative de putsch en Turquie a échoué. Morts, blessés, arrestations… les conséquences de ce coup d’Etat militaire se sont révélées désastreuses.

Les organisations de défense des droits de l’homme n’approuvent cependant pas les actions du gouvernement turc visant à restaurer la paix dans le pays après les troubles.

« Ce grand nombre d’arrestations et de détentions effectuées à partir de vendredi est alarmant. Nous suivons de près la situation. La tentative de coup d’Etat a déchaîné une violence horrible. Ceux qui sont responsables d’homicides illégaux et d’autres violations des droits de l’homme doivent être traduits en justice », a martelé John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

Outre cela, l’organisation humanitaire Human Rights Watch a communiqué ses inquiétudes suscitées par les actions des dirigeants turcs.

« La réponse du gouvernement turc à la tentative du coup d’Etat deviendra une épreuve qui montrera si les autorités tiennent à défendre les principes démocratiques et les droits de l’homme, y compris la liberté d’expression dans les médias et le respect de la primauté du droit », lit-on dans un communiqué publié sur le site de Human Rights Watch.

Erdogan Obama
© REUTERS/ Jonathan Ernst
Tentative de coup d’État en Turquie: « les services spéciaux US impliqués »

Vendredi soir, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d’État dans le pays. Après l’échec du putsch, les forces de l’ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu’au moins 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, États-Unis), d’avoir organisé la tentative de coup d’État, mais ce dernier dément toute implication.

Source : sputniknews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here