Accueil 12 L’avenir politique du Mali

L’avenir politique du Mali

New York : le plaidoyer d’Ibrahim Boubacar Keita pour le G5 Sahel

Du haut de la tribune des Nations Unies à New York, le président malien a plaidé pour le financement de la force multidimentionnelle du G5 Sahel afin de lutter efficacement contre le terrorisme dans la zone. Ibrahim Boubacar Keita a réaffirmé que sa priorité pour son second quinquennat reste la sécurisation du Mali. « C’est le lieu de réitérer mon appel en faveur de la mobilisation effective et rapide des ressources promises par nos partenaires en vue de nous aider à réaliser, dans les delais convenus, tous les engagements contenus dans la feuille de route…. », a déclaré le chef de l’exécutif maliem. Une …

Lire la suite

« Les Maliens voient les élections comme une impasse »

Pour le philosophe Issa N’Diaye, la forte abstention lors de la présidentielle est un nouveau désaveu pour le système démocratique imposé par les Occidentaux. Au Mali, l’élection présidentielle n’a pas rassemblé les foules : 42,7 % de participation au premier tour et une estimation de 28 % au second, qui opposait, dimanche 12 août, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), et Soumaïla Cissé. Pour le philosophe Issa N’Diaye, la désaffection des citoyens envers la politique ne date pas d’hier. Ancien ministre de l’éducation et de la culture, il milite pour un changement de système politique, seul moyen selon lui de réconcilier les Maliens et leurs …

Lire la suite

Présidentielle au Mali : un second tour sous haute tension

Les Maliens se rendent aux urnes dimanche 12 août pour choisir qui, du sortant Ibrahim Boubacar Keïta ou de l’opposant Soumaïla Cissé, présidera à leur destinée pour cinq ans. Un scrutin qui clôt un entre-deux tours marqué par un climat de défiance entre acteurs politiques.   Le second tour aura-t-il lieu ? Sera-t-il reporté ? Le challenger Soumaïla Cissé déclarera-t-il forfait in extremis, invoquant les irrégularités du scrutin tenu le 29 juillet ? Jusqu’à la veille du week-end, l’incertitude a régné à Bamako, tant l’opposition à Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) semblait déterminée à adopter une stratégie de rupture. Jeudi 9 août, après …

Lire la suite

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé et 17 candidats demandent la démission du ministre chargé du scrutin

18 candidats ou leurs représentants ont dénoncé ce 6 août les conditions liées à la présidentielle. Ils ont posé un certain nombre de points, dont la démission de Mohamed Ag Erlaf, chargé du scrutin, avant le second tour qui oppose Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé. « À l’école, lorsque vous faites une composition pour évaluer votre niveau, l’enseignant vous donne votre moyenne générale, mais pas les notes que vous avez eues pour chaque matière sur laquelle vous êtes évalué. Mais si l’enseignant se limite à vous donner seulement la moyenne et refuse de vous montrer les notes qui constituent …

Lire la suite

Présidentielle au Mali : au QG de Soumaïla Cissé, des opposants partagés entre soulagement et amertume

Après la publication des résultats provisoires du premier tour, Soumaïla Cissé, savoure sa victoire, rendue malgré tout amère par un score décevant. Sa priorité en vue du second tour : multiplier les ralliements. Dans le bâtiment vert blanc qui héberge l’équipe de campagne de Soumaïla Cissé, les visages sont fatigués. Ses conseillers ont travaillé jusque tard dans la nuit pour préparer la déclaration du chef de file de l’opposition. Réunis dans une salle attenante, les militants commentent les résultats, rendus publics la veille au soir, avec d’autant plus de déception que, malgré la présence de leur candidat au deuxième tour, …

Lire la suite

Présidentielle au Mali : les arguments des candidats qui rejettent déjà les résultats

01 août 2018 à 20h10 | Par Aïssatou Diallo et Baba Ahmed – à Bamako. Mis à jour le 01 août 2018 à 20h39 Lors de la conférence de presse des candidats de l’opposition dénonçant le processus électoral lors du 1er tour de la présidentielle malienne, mercredi 1er août à Bamako. © REUTERS/Luc Gnago Alors que les résultats officiels au premier tour de la présidentielle malienne ne sont pas encore connus, une vingtaine de candidats, parmi lesquels les principaux challengers du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, ont dénoncé mercredi les résultats du scrutin qu’ils estiment « émaillé de multiples anomalies ». «  Bourrage d’urnes », « achat de votes »… …

Lire la suite

Présidentielle au Mali : ce que les 2 000 observateurs du Pool citoyen malien ont constaté

Le Pool d’observation citoyenne du Mali (Pocim) a livré lundi les résultats des remontées des 2 000 observateurs déployés dans tout le pays lors du scrutin du premier tour de l’élection présidentielle. Indisponibilité des cartes d’électeurs, bureaux fermés, problèmes sécuritaires… Ibrahima Sangho, chef de la mission, revient en détail sur leurs constatations. Le Pool d’observation citoyenne du Mali (Pocim) a déployé plus de 2 000 observateurs, dimanche, lors du premier tour du scrutin présidentiel. C’est la plus grande mission d’observation. À titre de comparaison, la Mission d’observation de l’Union européenne dirigée par l’ex-ministre italienne Cécile Kyenge en avait déployé un peu plus d’une …

Lire la suite

Mali : Le projet de révision de la Constitution devra être corrigé, selon la Cour constitutionnelle

Opposées au projet de révision constitutionnelle, qui selon elles renforce les pouvoirs du Président, l’opposition et une partie de la société civile malienne avaient saisi la Cour constitutionnelle en juin. Mardi 4 juillet, la Cour a rendu son verdict. Elle a rejeté la requête pour inconstitutionnalité, mais elle a aussi émis une série de « réserves et observations » sur le projet. Saisie par l’opposition malienne, la Cour constitutionnelle a rendu sa décision mardi 4 juillet concernant le projet de révision constitutionnelle au Mali. Selon elle, à quelques corrections près, ce projet adopté le 3 juin dernier par les députés à l’Assemblée nationale, est bien conforme à la Constitution …

Lire la suite

Mali : l’opposition demande le report des élections municipales

À l’issue d’une rencontre avec le président Ibrahim Boubacar Keïta, le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, s’est dit favorable à un report des élections municipales du 20 novembre, en raison de l’instabilité dans le centre et le nord du pays. « Pendant trois heures d’entretien, nous avons abordé tous les problèmes : le déficit de dialogue, la nécessité d’organiser des concertations nationales et la situation difficile au nord du pays », a déclaré Soumaïla Cissé à l’AFP à l’issue de cet entretien au palais présidentiel jeudi soir. Risque de perturbations « Aujourd’hui nous avons beaucoup d’incertitudes, en particulier dans le nord …

Lire la suite

Quand les munitions sénégalaises de la Minusma voyagent en car

Un officier de police sénégalais de la Minusma a été intercepté par la douane malienne à bord d’un bus public avec 7 500 munitions qu’il devait remettre à son unité basée à Gao. Un incident qui a rapidement fait polémique. Les douaniers maliens ont d’abord probablement cru à une saisie record. Le 20 août, au poste frontière de Diboli, ils contrôlent un car de transport public comme il en transite chaque jour des dizaines entre le Sénégal et le Mali. Ils mettent alors la main sur 25 caisses contenant 7 500 munitions de guerre. L’homme qui les transporte se présente …

Lire la suite