Ces déclarations de Trump qui vont vous stupéfier

    0
    0

    En dépit du fait que Donald Trump est sans doute le plus excentrique des candidats à la présidentielle dans toute l’histoire des Etats-Unis, il semble être la seule personne dans la politique américaine qui peut ouvertement contester le rôle “spécial” de son pays dans la destinée mondiale…

    Les politiques mondiaux, les journalistes, même ses collègues républicains condamnent souvent les déclarations du milliardaire Donald Trump. Mais cette fois, se prononçant  sur le renforcement de la présence de l’Otan, le coup d’Etat en Turquie et la place des Etats-Unis au monde, le candidat a fait des déclarations qui vous donnent à réfléchir sur toutes ces questions évoquées.

    Donald Trump
    © AP Photo/ John Raoux
    Pour Trump, le départ d’Assad est moins important que la lutte contre Daech

    L’interview du milliardaire avec le New York Times était encore pleine de déclarations qui rendront fous les partisans de l'”exception” américaine. A propos de la pression américaine sur les “régimes autoritaires” pour changer leur cap politique, le milliardaire a proposé de jeter un regard rétrospectif sur son pays.”Je ne pense pas que nous avons le droit de donner des leçons aux autres… Regardez ce qui se passe dans notre pays! Comment allons-nous donner des leçons quand les gens tirent sur des policiers avec sang-froid?”, a insisté le candidat à la présidentielle. Et il a raison.

    Trump a continué à condamner la politique américaine menée ses dernières années en commentant le coup d’Etat avorté en Turquie:

    “Quand le monde voit à quel point les Etats-Unis sont mauvais, et que nous commençons à parler de libertés civiles, je ne pense pas que nous soyons un très bon orateur”.

    “Nous allons prendre soin de ce pays d’abord, avant de nous inquiéter du reste du monde”, a-t-il déclaré à propos de la phrase “America First”.

    Peut-être M.Trump sera-t-il le premier président des Etats-Unis à ne pas vouloir étendre l’empire des bases américaines partout?

    “Si nous décidons que nous devons défendre les Etats-Unis, nous pouvons toujours déployer (des armes à partir du sol américain), et ce sera beaucoup moins cher”, a-t-il affirmé, choquant les adeptes de la théorie de l’exception américaine.

    Selon Trump, les USA n'ont pas le droit de donner de leçons aux autres
    © REUTERS/ Dave Kaup
    Selon Trump, les USA n’ont pas le droit de donner de leçons aux autres

    Se prononçant sur les traités, le milliardaire a déclaré qu’il ne viendrait pas nécessairement en aide aux pays Baltes dans l’éventualité d’une attaque russe, se justifiant par la nécessité de vérifier s’ils (les pays Baltes au sein de l’Otan) ont “rempli leur obligations envers nous”.Les médias occidentaux présentent à l’unanimité ces déclarations comme “effrayantes” et “dangereuses”. On se demande bien pourquoi!

    Source : sputniknews

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here