Champions Cup – Yoann Huget (Toulouse) : “On s’est pas mal compliqué la tâche”

    0
    6

    CHAMPIONS CUP – Si l’ailier international se satisfaisait évidemment du troisième succès des siens sur la pelouse des Wasps (16-24), Yoann Huget ne voulait pas se laisser griser, bien conscient des lacunes du Stade sur cette rencontre, qui pourraient lui coûter plus cher la semaine prochaine.

    Rugbyrama : Quel est votre premier sentiment après cette difficile victoire sur le terrain des Wasps (16-24) ?

    Yoann Huget : Qu’on s’est pas mal compliqué la tâche… On a manqué de maîtrise dans les zones de marque, on a manqué de discipline à certains moments… D’entrée ils nous ont infligé une grosse pression, et on a eu du mal à s’en sortir. Mais au moins, on a su répondre collectivement en défense. Notre équipe a du caractère et l’a montré dans le défi physique. Leur 8 est sorti assez rapidement, et cela nous a fait un bien fou… On s’est dit qu’on commençait à prendre le dessus physiquement quand eux ont un peu plus douté. Et après cette entame difficile, on a un peu mieux réussi à mettre la main sur le ballon.

    L’expérience du match d’il y a deux ans vous a-t-elle servie ?

    Y.H. : Oui, parce que la dernière fois que nous étions venus, nous avions déjà eu le sentiment de dominer et ils étaient parvenus à décrocher le nul sur une pénalité vite jouée. Cette fois, on a su rester en éveil jusqu’au bout.

    Champions Cup - Dan Robson (Wasps) célèbre son essai contre Toulouse le 14 janvier 2017

    Champions Cup – Dan Robson (Wasps) célèbre son essai contre Toulouse le 14 janvier 2017Icon Sport

    Quel sera le leitmotiv en vue de la semaine prochaine ?

    Y.H. : Il ne faut pas se relâcher. J’ai le souvenir d’une année où nous n’avions pas su faire le nécessaire en Italie, ce qui nous avait valu de rater la qualification. Ces doubles confrontations, c’est toujours très dur à gérer. On connaît les Anglais, on sait qu’ils sont très studieux et très bons dans l’analyse des points faibles de l’adversaire. Ils arriveront revanchards et ne seront pas simples à manœuvrer. Mais si on veut aller plus loin, il faut valider notre travail par une autre victoire dès la semaine prochaine.

    De l’aile opposée, vous avez vu Cheslin Kolbe traverser le terrain une fois de plus sur son essai en première période… Vous étonne-t-il encore ?

    Y.H. : On sait que c’est une boule de flipper… Ce n’est pas la première fois qu’il réalise un truc comme ça. Là, le lancement n’était pas du tout prévu pour que ça se passe comme ça, mais voilà, c’est Cheslin, et ça a plutôt bien marché. Mais il ne faut pas que ce genre d’action devienne ordinaire.

    Champions Cup - L'exploit de Cheslin Kolbe qui marque le 1er essai des Toulousains contre les Wasps (Crédit Photo : EPCR)

    Champions Cup – L’exploit de Cheslin Kolbe qui marque le 1er essai des Toulousains contre les Wasps (Crédit Photo : EPCR)Other Agency

    Toulouse a inscrit ses deux essais sur des exploits individuels, par Kolbe et Guitoune. Est-ce encourageant dans le sens ou cela traduit votre domination sur les Wasps, ou frustrant dans le sens où votre équipe a eu du mal à imposer son jeu collectif ?

    Y.H. : C’est encourageant, parce qu’il reste un match à jouer et qu’on a vu que nous avions des qualités pour les battre individuellement. Mais c’est vrai que ce serait mieux encore que ces individualités soient servies par le collectif, et n’aient pas à faire la différence toutes seules. Notre force est collective et ne doit pas reposer sur des exploits individuels, sinon on ne pourra pas aller loin dans cette compétition.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here