Jeudi 23 février dernier, le Premier ministre, Modibo Keïta et l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, ont procédé à l’inauguration de la “Clinique périnatale Mohammed VI” sise à Sébénicoro. On notait la présence du directeur du secrétariat particulier du Roi, Mounir El Majidi, du président délégué de la Fondation Mohammed VI pour le développement dural, Mostafa Terrab, des membres de la représentation diplomatique du Maroc à Bamako et des cadres marocains établis au Mali ; du ministre malien en charge de la santé, Dr Marie Madeleine Togo et de hauts responsables maliens…

Moderne et intégrée, cette clinique, réalisée par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable sur une superficie globale de 5 hectares (don de l’Etat malien) dont 7.270 m2 couverts, profitera aux populations maliennes.

Sans doute, cet hôpital va contribuer à la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale en mettant l’accent sur la gestion des problèmes de néonatologie.

Ainsi, après avoir coupé le ruban symbolique, le Premier ministre, Modibo Keïta et la délégation marocaine ont visité les différentes dépendances de cette clinique de référence de niveau 3 pour les maternités du District de Bamako, et qui a pour missions principales : assurer la prise en charge des grossesses à risque ou compliquées ainsi que les nouveaux nés issus de ces grossesses ; s’intégrer dans le réseau de soins maternels et infantiles au niveau le plus élevé et entretenir des relations régulières avec les structures déjà existantes (Cscom, Csréf, hôpitaux) ; contribuer à la formation des professionnels de santé ; développer des méthodes de gestion moderne et efficace…

Cette structure sanitaire dispose de nombreux services, à savoir les soins intensifs et réanimations pour les mères, la réanimation néonatale (cas graves nécessitant ventilation artificielle), et la néonatalogie.

Quant au plateau d’explorations, il est équipé d’une radiologie avec radio conventionnelle ultrasons et scanner, d’une angiographie, d’un laboratoire spécialisé, de deux blocs opératoires, de quatre salles d’accouchement, d’une salle d’accueil pour les familles accompagnatrices et d’une administration.

La clinique périnatale Mohammed VI a une capacité globale de 79 lits, 5000 naissances par ans avec possibilité de traiter jusqu’à 2000 césariennes, 1400 admissions par an en soins intensifs et réanimations mères, et 470 admissions par an en néonatalogie et réanimation néonatale.

Concernant les ressources humaines, elles seront constituées par celles qui seront mises à disposition par le ministère de la santé et de l’hygiène publique et également celles recrutées directement par la Fondation Mohamed VI pour un nombre total de 336 agents dont 219 titulaires et 117 vacataires.

Mohamed Sylla