Comment tirer profit de l’or à l’heure des guerres commerciales

0
31

Les investissements dans les métaux précieux – le platine, le palladium, l’or ou l’argent – à l’aide d’un compte bancaire spécial pourraient être un havre de paix dans le contexte de guerres commerciales, estiment des experts.

«L’or est utilisé en période de déclin, de guerres monétaires et commerciales, il n’est pas affecté par le déclin de la production industrielle et convient mieux pour les investissements en période de grande instabilité», estime la conseillère financière indépendante Natalia Smirnova.

L’experte de BKS Premier Svetlana Kordo appelle à investir dans le palladium – en deux ans le prix de ce métal a triplé pour dépasser celui de l’or. Ce dernier, en période d’instabilité économique, pourrait même être plus rentable que les placements bancaires, estiment les experts.

En même temps, les acteurs du marché avertissent que si une banque se voyait retirer sa licence, les investisseurs pourraient perdre leurs placements dans les métaux. De plus, dans certains cas, les dividendes peuvent être imposables.

Le choix du métal

Pour commencer, l’investisseur doit décider quel type de placement lui convient le mieux: un compte métal impersonnel, sans achat physique de métal, quand la somme sur le compte équivaut seulement à sa valeur marchande; ou s’il souhaite acheter un lingot physique. Chaque instrument a ses avantages et inconvénients.

Lingot d'or
© SPUTNIK. PAVEL LISITZIN
Les banques centrales accumulent des réserves d’or sans précédent
Pour ouvrir un compte métal il suffit de se rendre dans une banque disposant d’une licence publique appropriée et offrant de tels services. Il est possible, par exemple, en Russie d’acheter à partir de 0,1 g d’or, de palladium, de platine, ou à partir de 1 g d’argent. Depuis le début de l’année, le prix de l’or, le plus populaire parmi les Russes, a augmenté de 12,3%, celui de l’argent de 6,4%, celui du palladium de 27,6%, et celui du platine de 10,3%.

La somme minimale sur le compte dépend des banques, mais il existe des options accessibles à partir de 1 g de métal – un compte or peut donc être ouvert à partir d’environ 3.000 roubles (environ 42 euros). Le prix du gramme est toujours indiqué sur le site de la banque.

L’organisation créancière doit être minutieusement choisie pour de tels placements, car il s’agit souvent d’investissements à long terme. Il est préférable de s’adresser aux banques avec une notation de crédit élevée, proche du maximum, déclare Stanislav Volkov, directeur de l’agence de notation NKR.

«Étant donné que les comptes métal ne sont pas couverts par l’assurance-dépôts, il faut les ouvrir uniquement dans des banques systémiques importantes, et seulement entre elles choisir celle où le prix de vente d’un gramme de métal impersonnel sera le plus proche du prix du marché», suggère Natalia Smirnova.

En Russie, un autre avantage des comptes métal impersonnels, hormis leur stabilité en période de fièvre économique, est l’absence de la TVA à 20%, rappelle Svetlana Kordo. Cette dernière n’est à verser que si l’investisseur achète le métal sous la forme d’un lingot, et à l’heure actuelle les autorités examinent la possibilité de la supprimer.

Les investisseurs dans les métaux précieux ont de l’avenir, notamment si le législateur décidait d’aller dans le sens de cet instrument.

Source: sputniknews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here