COP21: négociations «proches du but» mais des désaccords persistent

    0
    3

    Un accord final sur la lutte contre le réchauffement climatique doit être conclu avant la fermeture officielle de la COP21, ce vendredi soir. C’est en tout cas l’objectif fixé par le président de la conférence. Un projet d’accord a été présenté jeudi soir par Laurent Fabius qui assure que les négociations sont « extrêmement proches du but ». Il a appelé à des compromis pour surmonter des désaccords persistants. Les discussions vont se poursuivre toute la nuit avec les experts.

    Le projet d’accord était attendu depuis le début d’après-midi. Il a finalement été présenté jeudi soir par la présidence de la COP21. Il restait des points de blocage, et d’ailleurs une certaine tension a été palpable tout au long de la journée parce que maintenant que les Etats sont au pied du mur, on voit qu’il y a des tentatives de tractation, ou de fuite, qui s’esquissent.

    Malgré tout, le long processus d’adoption de points techniques s’est déroulé une partie de l’après-midi. En conférence plénière, les représentants des pays ont validé les propositions, émanant des organes de la COP chargés d’étudier les données scientifiques et techniques, relatives à l’application du protocole de Kyoto et du futur accord, comme par exemple l’examen technique, en 2016, des engagements des pays pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

    Il se passe aussi un certain nombre d’évènements en marge des négociations. Comme le « pacte sur l’eau » lancé dans le cadre du Plan d’action Lima Paris par une coalition de pays et d’organisations qui vise à améliorer la gestion de l’eau par bassin, notamment au Niger, au Pérou, en Chine, ou encore dans le bassin du Congo. En parallèle, 22 Etats se sont réunis pour mettre l’accent sur l’océan, le grand oublié de la COP, pour élaborer un plan d’action dans le cadre de la conférence climat.

    • Vous pouvez retrouver notre site spécial et notre dernier webdocumentaire consacrés à la COP21.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here