Coupe d’Afrique des nations 2017 : Une liste sans surprise

    0
    1

    giresse_432506961Les journalistes ont pris d’assaut la salle de conférence de la Fédération malienne de football pour la conférence de presse du sélectionneur national, Alain Giresse. C’est dire que cette rencontre était très attendue par les confrères. Et, comme annoncé, le sélectionneur national, Alain Giresse, a dévoilé la liste des 23 joueurs convoqués pour la double confrontation contre la Guinée Equatoriale, le vendredi 25 Mars au Stade du 26 Mars, et le 28 Mars à Malabo au compte des 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN, Gabon 2017. «Nous avons travaillé à la reconstitution d’un groupe. Nous avons voulu garder une continuité par rapport aux joueurs qui étaient présents lors des deux premières journées des éliminatoires de la CAN et les deux matches des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Nous avons aussi considéré la situation de certains blessé, suspendus ou en manque de temps de jeu. Il y a des secteurs où on est pauvres et riches dans d’autres. On est un peu équilibré ; c’est un peu dérangeant », a déclaré Alain Giresse d’entrée de jeu.

    Si la liste ne comporte pas de surprise, on note quelques faits marquants : l’absence de cadres de l’équipe comme le gardien Soumaïla Diakité, le capitaine et latéral gauche, Adama Tamboura, le latéral droit Drissa Diakité et le milieu de terrain Bakary Sako.

    Ces joueurs ont été toujours présents dans l’équipe mais leur absence n’est pas une surprise parce qu’elle tient à une explication. Les raisons ont trait à un manque chronique de compétition et de club pour le gardien Soumaïla Diakité ainsi que pour  Adama Tamboura qui se trouvait dans une situation similaire jusqu’à une date récente. S’il devient compétitif, il fera son retour dans l’équipe. Bakary Sako souffre quant à lui de blessure et ne semble pas encore prêt quoiqu’il ait repris les entraînements. «Je le comprends ; iIl est à courant alternatif depuis le début de la saison», a déclaré à son sujet le coach pour qui Drissa Diakité est en manque de temps de jeu et revient aussi d’une blesure.
    Ainsi, à la différence de la précédente liste, deux joueurs locaux signent leur jonction au groupe : le gardien du Stade malien, Djigui Diarra, qui fait son retour dans l’équipe nationale, puis le défenseur central des Onze Créateurs convoqué dans l’équipe senior pour la première fois.  Le gardien Ali Yirango (FC Challans) et l’attaquant Cheibane Traoré (Renaissance de Berkane) font également leur retour dans l’équipe. L’attaquant de FC Bruges, Abdoulaye Diaby, revient de blessure mais son nom figure sur la liste. Les journalistes n’ont pas hésité à en demander davantage sur l’état de santé du joueur en forme de l’équipe. «Il a repris les entraînements. C’est-à-dire que son problème musculaire est guéri. C’est pourquoi il est sur la liste », dira le technicien français.

    Ces deux matches contre la Guinée Equatoriale sont très importants. « Ce sont deux matches aller- retour différents des matches aller-retour des coupes. On va jouer pour prendre des points car engranger le plus grand nombre de point est notre objectif. A domicile, on doit avoir la mainmise sur le match, maîtriser les événements du match et se donner les moyens sur le plan offensif. J’ai visionné le vidéo de la Guinée Equatoriale », explique le sélectionneur des Aigles avant de s’exprimer sur les binationaux. «En tant que sélectionneur, je ne suis plus demandeur. Je suis dans l’attente des joueurs qui ont reçu nos demandes. Ce n’est pas un refus de notre part de convoquer les binationaux mais on est en attente de leurs réponses, de leurs décisions et de leur choix de venir jouer avec le Mali», a- t-il ajouté. Le regroupement des Aigles débute aujourd’hui à Kabala. Après le match-aller, ils rejoindront samedi la Guinée Equatoriale par un vol affrété par le gouvernement.

    La liste des 23 joueurs

    Gardiens : Oumar Sissoko (Orléans, France), Djigui Diarra (Stade malien, Mali), Ali Yirango (Challans, France).

    Défenseurs : Marquis Hamed Assako (Onze Créateurs, Mali), Hamari Traoré (Reims, France), Ousmane Coulibaly (Platanias, Grèce), Molla Wagué (Udinese, Italie), Ousseynou Cissé (Beveren-Waaslande, Belgique), Mohamed Oumar Konaté (RS Berkane, Maroc), Salif Coulibaly (TP Mazembe, RD Congo), Youssouf Koné (Lille, France).

    Milieux : Mamoutou N’Diaye (RS Antwerp, Belgique), Yacouba Sylla (Rennes, France), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Birama Touré (Nantes, France), Tongo Hamed Doumbia (Toulouse, France), Sambou Yatabaré (Werder Brême, Allemagne).

    Attaquants : Moussa Maréga (Porto, Portugal), Modibo Maïga (Al Nasr Ryad, Arabie Saoudite), Abdoulaye Diaby (FC Bruges, Belgique), Moustapha Yatabaré (Montpellier, France), Cheibane Traoré (RS Berkane, Maroc), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux, France).

     

    Can U20 : Après la Tunisie, Les Aiglons à Bahreïn

    Les choses vont vite en football, même très vite souvent. Vainqueurs de la coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Can U17), en 2015 au Niger, les cadets de l’entraîneur Baye Bah sont devenus des juniors. Ils sont sur la ligne pour la Can des moins de 20 ans dont la phase finale aura lieu en 2017 en Zambie.

    Pour être de la fête, les joueurs de Baye Bah doivent franchir deux tours des éliminatoires. Si le Mali est exempt du premier tour, les Aiglons affronteront au deuxième tour le vainqueur de la double confrontation entre l’Algérie et la Mauritanie. En clair, les nôtres entreront en lice au mois de Mai. Mais, d’ores et déjà, les Aiglons préparent cette double confrontation soit contre l’Algérie ou contre la Mauritanie.

    Après avoir fait plusieurs matches amicaux à Bamako contre les clubs et l’équipe nationale U-17, les juniors étaient en Tunisie au mois de Février dernier où ils ont disputé deux matches amicaux contre la sélection nationale U-20 de la Tunisie. Lors de la première rencontre amicale disputée le mercredi 2 Février 2016 au Stade Municipal d’Oued Elil, les Aiglons du Mali se sont inclinés 4-1 contre leurs homologues de Carthage. L’unique but des Maliens a été marqué par Ismaël Traoré (77è s.p.).

    Les deux équipes se sont retrouvées quelques jours plus tard sur le même Stade Municipal d’Oued Elil de Tunis, pour la deuxième rencontre amicale. Les Aiglons du Mali ont pris leur revanche en s’imposant 2-0. Les buts maliens ont été inscrits par Sékou Traoré (73è) et Sidiki Maïga (77è).

    La sélection nationale de moins de 20 ans est à Bahreïn pour participer à un tournoi qui regroupera quatre pays : Mali, Bahreïn, Japon et Mexique. La compétition se déroulera du 22 au 30 mars. Pour cette phase de préparation, il faut préciser que l’effectif du sélectionneur Baye Bah compte plusieurs rescapés des U-17, vainqueurs de la CAN au Niger et finalistes du Mondial au Chili en 2015. Il s’agit des gardiens Drissa Kouyaté (AS Bakaridjan), Alou Traoré (Djoliba AC), des défenseurs Ismaël Traoré (CSK), Mamadou Sangaré (COB), des milieux de terrains Moussa Diakité (ASKO), Ousmane Diakité (Yeleen Olympique), Zoumana Simpara (AS Bakaridjan), Sidiki Maïga (Réal) et Boubacar Traoré (Jeanne d’Arc). En instance de transferts, le capitaine Abdoul Karim Danté, Mamadou Fofana, Aly Mallé, Sékou Koïta et Samuel Diarra ne sont pas pour le moment de cette nouvelle campagne. Impressionnant avec l’équipe locale au CHAN, Rwanda 2016, où le Mali a terminé à la 2è place, Aliou Dieng est en revanche dans l’effectif. Le défenseur et le milieu de terrain des Black Stars Bourama Doumbia et le milieu de terrain Moussa Bagayoko, qui avaient participé à la CAN U-20 au Sénégal en 2015 continuent une nouvelle aventure avec l’équipe.

    Ousmane CAMARA

    Source: Le Témoin

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here