Euro 2016 : Ronaldo, Bale, Griezmann, Kroos : à chaque demi-finaliste de l’Euro 2016 son Ballon d’Or en puissance

    0
    1

    Demifinalistes-candidats-au-ballon-d'or

    Cristiano Ronaldo, encore un pour la route ?

    Jusqu’à présent, Cristiano Ronaldo ne réussit pas un Euro exceptionnel. Pas flamboyant il a fait quelques mauvais choix et souvent semblé jouer pour lui plus que pour ses partenaires. Ce serait pourtant une folie d’enterrer le triple Ballon d’Or. Quand il a fallu sauver le Portugal, il a tout de même claqué un doublé face à la Hongrie. Expédiant au passage une sublime madjer au fond des filets. Avec son club, le numéro 7 a encore réalisé une saison exceptionnelle. Auteur de 35 buts en Liga, il a été un acteur majeur de la undecima glanée par le Real. Auteur de seize buts en Ligue des champions, il a survolé la compétition et écrasé la concurrence, le second meilleur buteur, Robert Lewandowski, cumulant à neuf réalisations. Ronaldo a tout gagné, sauf un titre avec son pays. S’il y arrive, on ne pourra pas lui refuser grand-chose.

    Gareth Bale, l’héritier

    Coéquipier et successeur annoncé de Cristiano Ronaldo au Real, Gareth Bale est loin d’avoir enterré le Portugais mais il arrive très bien à briller sans lui. Ses qualités de dribbles et de vitesse sont de l’ordre de celles du Portugais. Sa façon de vivre le statut de leader en sélection est en revanche complètement opposée à celle de son coéquipier merengue. Même s’il est très au-dessus de la plupart de ses partenaires gallois, Bale n’absorbe pas le ballon. Il sait aider le collectif et apparaît comme un meneur d’hommes hors-normes. Ses qualités individuelles sont un énorme plus pour son équipe, sans que son aura ne gêne l’expression des autres. Invité surprise du dernier carré, le pays de Galles a sa chance pour aller au bout. Ce sera difficile mais sait-on jamais, Gareth Bale a déjà réservé des surprises. En cas de titre, le football en aura sûrement également une pour lui.

    Antoine Griezmann, si près du sommet

    Ses performances en Ligue des champions ont plongé Griezmann dans une autre dimension. Auteur de sept buts dans la compétition cette saison, l’attaquant de 25 ans a largement contribué au parcours de l’Atlético Madrid. Meilleur buteur européen des Colchoneros, il a surtout marqué des buts capitaux pour emmener les siens jusqu’en finale. Son doublé face au Barça en quarts puis sa réalisation contre le Bayern au tour suivant sont de sacrées lignes sur son CV. A part son pénalty en finale, Griezmann n’a pas manqué grand-chose. Il a en plus fini par digérer cet échec. Fatigué en début d’Euro, le Maconnais s’est réveillée et a endossé le statut de leader attendu par les Bleus. Il est actuellement meilleur buteur de l’Euro avec quatre pions. Deux grosses prestations jeudi face à l’Allemagne et qui sait, dimanche, seraient deux nouveaux arguments de poids à sa candidature.

    Toni Kroos, et si c’était lui ?

    Comme Bale et Ronaldo, Toni Kroos a remporté la Ligue des champions cette année et est en course pour un doublé à l’Euro. En atteignant le sommet de l’Europe, l’ancien joueur du Bayern s’offrirait un quatrième titre international majeur en deux ans. Une coupe du Monde, un Euro et deux Ligues des champions, cela commencerait à sérieusement peser sur une période aussi courte. Indéboulonnable en sélection allemande, Kroos est d’une régularité impeccable avec la Nationalmannschaft. Malgré sa discrétion, le joueur de 26 ans est une vraie star et a aujourd’hui l’étoffe d’un Ballon d’Or. Après les échecs de Sneijder ou Iniesta en 2010, le cercle des milieux de terrains serait vengé. Reste à aller chercher l’Euro et à maintenir son influence.

    Nicolas Comelli

    Source : F.F

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here