Transferts-mercatoMalgré l’ouverture du mercato depuis un mois et demi, plusieurs équipes n’ont pas encore terminé leur recrutement. Afin de les aider dans leur quête de la perle rare, voici cinq joueurs de Ligue 1 qui pourraient bien faire l’affaire.

Thomas Mangani (milieu, 29 ans, Angers)

Le capitaine angevin est l’un des principaux artisans de la belle saison du promu (neuvième place) l’an dernier. Après des expériences sans éclat à Monaco, Nancy et au Chievo Vérone, le milieu de 29 ans est dans la forme de sa vie. Habile techniquement, il est vite devenu la plaque tournante de l’équipe de Stéphane Moulin. Avec son pied gauche, il a également fait des ravages, surtout sur coup de pied arrêté. Mangani est devenu rapidement une valeur sûre de la Ligue 1. Son prix relativement faible (environ trois millions d’euros) pourrait motiver certaines équipes à miser sur le champion d’Europe U17 en 2004, aux côtés des Benzema, Nasri, Menez et Ben Arfa.

Ola Toivonen (attaquant, 30 ans, Rennes)

L’attaquant suédois sort d’une saison compliquée à Sunderland, où il a peu joué (12 rencontres, 0 but). Ce qui lui a notamment valu d’être écarté de la liste des 23 Suédois pour l’Euro 2016. L’ancien attaquant du PSV Eindhoven est donc revenu à Rennes cet été, où Christian Gourcuff ne semble pas compter sur lui. Le club breton cherche à dégraisser et la vente de Toivonen pourrait se négocier à un prix intéressant (1,5 à 2 millions d’euros). L’attaquant a disputé 46 matches dans l’élite pour 14 buts. Un ratio intéressant qui prouve que le récent trentenaire peut encore apporter dans l’Hexagone.

Benjamin Corgnet (milieu, 29 ans, Saint-Étienne)

Depuis trois saisons, Benjamin Corgnet semble stagner chez les Verts. Son temps de jeu s’est réduit d’année en année, si bien qu’il est devenu remplaçant sous les ordres de Christophe Galtier. Qu’il semble loin le temps où le natif de Thionville faisait les beaux jours de Dijon et Lorient… Apparu seulement à 16 reprises l’an passé, Corgnet est à un tournant de sa carrière, à 29 ans. La voie semble bouchée à Saint-Étienne et l’option de se relancer ailleurs apparaît comme une évidence. Son prix relativement faible (environ 2 millions d’euros) pourrait convenir à de nombreux clubs de Ligue 1 qui recherchent un joueur doué techniquement mais parfois nonchalant.

Damien Da Silva (défenseur, 28 ans, Caen)

Recruté pour 300 000 euros à Clermont Foot en juillet 2014, le défenseur franco-portugais de Caen est une très bonne trouvaille. Il s’est rapidement adapté aux exigences de la Ligue 1 en étant l’un des défenseurs les plus réguliers de notre Championnat. Bon tacleur, solide de la tête et assez propre dans ses interventions, Damien Da Silva s’est rapidement imposé comme le patron de la défense normande. Il pèse également sur les coups de pied arrêtés offensifs, où il apporte le danger par sa présence. Le voir évoluer dans un club qui dispute la Coupe d’Europe serait intéressant. Saint-Étienne s’était par exemple renseigné sur son cas. S’il réalise une autre saison aussi complète, l’avenir de Da Silva s’écrira ailleurs qu’en Normandie.

Yeni N’Gbakoto (ailier, 24 ans, Metz)

L’attaquant messin n’a toujours pas quitté le cocon familial, même s’il est annoncé sur le départ depuis plusieurs saisons. Formé en Lorraine, N’Gbakoto sort d’une saison réussie (12 buts, 11 passes décisives) où il est clairement apparu comme l’un des hommes forts de la remontée des Grenats en Ligue 1. Le joueur de 24 ans possèderait un bon de sortie cet été après sept années de bons et loyaux services. Pourtant, aucune offre concrète n’est encore parvenue sur le bureau des dirigeants messins. Curieux pour un attaquant relativement jeune et qui possède encore une belle marge de progression. Un pari à oser pour les clubs qui veulent du sang neuf en attaque.
Adrien Mathieu
F.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here