La vraie raison du divorce de Nelson Mandela et Winnie

0
73

Officiellement, Nelson Mandela et Winnie ont été mariés de 1958 à 1996. Mais le temps de faire deux petites filles, Zenani et Zindzi, le papa était arrêté en août 1962 pour n’être libéré qu’en février 1990.

Winnie fut très présente pendant le procès où elle emmenait les fillettes. Puis elle fut éloignée de Johannesburg et du Cap et assignée à résidence dans la ville de Brandfort. Après quinze ans, en 1979, elle fut autorisée à rendre visite à son mari, dans sa prison de Robben Island, une fois tous les six mois.winnie-mandela-reuters
En janvier 1989, un activiste de l’ANC, âgé seulement de 14 ans, fut battu à mort. La police identifia le meurtrier : le garde du corps de Winnie, qui s’avéra avoir été aussi son amant. L’homme accusa Madame Mandela : « C’est elle qui m’a ordonné d e tuer le gamin. »Lors des nouvelles flambées de violence, au début des années 80, Winnie devint un personnage public. Mais il apparut que son discours était loin d’être celui de son mari. Autant Nelson Mandela prêchait la modération et la tolérance, autant Winnie versait dans le radicalisme. « Un fermier, une balle ! », lançait-elle. Ou, dans un discours datant du 13 avril 1985 : « Avec des boîtes d’allumettes et des pneus enflammés, nous libérerons le pays. » Le même jour, elle réclamait le supplice du pneu enflammé autour du cou pour les traîtres noirs.

rtr1l084En février 1990 , Winnie apparaissait au bras de son mari lors de sa sortie de prison. Il fut à ses côtés lors de son procès où elle fut reconnue coupable de kidnapping et complicité de meurtre, mais condamnée, en appel, à une simple amende.

Elle devenait vraiment une épouse encombrante. En avril 1992, son mari la quittait. Le divorce fut prononcé en mars 1996. Entre-temps, Mandela en fit quand même la vice-ministre de la Culture et des Sciences de son gouvernement. Mais après onze mois, Winnie, suspectée de corruption, fut contrainte de démissionner.

Winnie Mandela fut aussi, de 1993 à 1997, la présidente de la Ligue des femmes de l’ANC.

En 2003, elle a été condamnée à quatre ans de prison, après avoir été reconnue coupable, avec son frère, de 25 vols et 43 fraudes. Depuis qu’elle est sortie de prison, elle ne cesse de hurler que son ex-mari n’a fait que laisser tomber les Noirs. La preuve, selon elle, c’est que la magnifique statue de Nelson Mandela a été inaugurée dans le quartier blanc le plus riche de Johannesburg. Selon Winnie, il aurait dû trôner au centre du township symbolique de Soweto.

 

source: http://www.afrikalife.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here