Lavrov: les documents saisis aux marins ukrainiens montrent quelle était leur mission

0
3

Les navires ukrainiens arraisonnés en mer Noire, après leurs manœuvres dangereuses dans les eaux territoriales russes, avaient pour mission de provoquer un scandale géopolitique, d’après les documents saisis sur ces navires, note le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Les documents confisqués par les gardes-côtes russes à bord des navires de la Marine ukrainienne après l’incident en mer Noire montrent qu’il s’agit d’une provocation destinée à faire scandale, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l’issue d’entretiens avec son homologue suisse Ignazio Cassis à Genève.

«Nous avons attiré l’attention de nos collègues sur les documents rendus publics après l’inspection par nos gardes-frontières des navires ayant violé notre frontière. Il en ressort que c’était une provocation planifiée en vue d’atteindre des objectifs géopolitiques et de régler les problèmes intérieurs des personnes actuellement au pouvoir à Kiev», a indiqué le ministre lors d’une conférence de presse.

Des navires ukrainiens qui ont violé l’espace maritime russe près de la Crimée
© PHOTO. LE DÉPARTEMENT DES FRONTIÈRES DU FSB EN RÉPUBLIQUE DE CRIMÉE
Détroit de Kertch: le FSB trouve des armes et des documents à bord des navires ukrainiens.

Trois navires de la Marine ukrainienne, les vedettes blindées d’artillerie Berdiansk et Nikopol et le remorqueur Yany Kapu, ont violé le 25 novembre la frontière d’État russe en mer Noire avant de se diriger vers le détroit de Kertch dans les eaux territoriales russes. Ils ont effectué des manœuvres dangereuses sans réagir aux ordres légitimes des gardes-frontières russes. Quelques heures plus tard, ils ont été arraisonnés et conduits au port de Kertch.

Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d’Ukraine (SBU). Selon le Service fédéral de sécurité russe (FSB), ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner la provocation. Le FSB a ouvert une enquête pénale sur la violation de la frontière d’État.

Le Président Vladimir Poutine a précisé ce mercredi, lors du forum d’investissement La Russie appelle, que les navires ukrainiens se trouvaient dans les eaux qui étaient russes avant même l’adhésion de la Crimée à la Russie. Il a qualifié cet incident de «jeu peu scrupuleux». Selon lui, Kiev a organisé cette provocation pour faire monter la tension et réprimer les opposants politiques des dirigeants ukrainiens actuels par l’introduction de la loi martiale en Ukraine à la veille de la présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here