Le calendrier électoral connu au Togo

0
5

Le processus électoral suit son court au Togo. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a établi un agenda. Il y aura des élections locales et référendaires le 16 décembre et législatives le 20 décembre prochain.

Avant cela, il est également prévu une révision des listes électorales en octobre. Mais interrogé sur le budget global de ce processus financé par l’Etat, le président de la CENI, Bodjona Kadanga, n’a pas voulu avancer des chiffres au cours d’une conférence de presse mardi (18 septembre).

“Qui finance? C’est l’Etat. Combien? Je crois que la cour des comptes à la fin fera le point et tout le monde sera informé. Parce que si on communique, on peut ne pas atteindre le montant, on peut dépasser. C’est la cour des comptes qui est donc habilitée. On ne peut rien estimer.”

Bodjona Kadanga assure tout de même que son institution dispose des moyens suffisants et logistiques pour assurer la réussite des élections, notamment les opérateurs de saisies et des kits informatiques pour le recensement.

“Il y a le matériel et les ressources humaines. Les kits, on en a suffisamment même avec un ratio, parce que vous ne pouvez pas monter un projet sans la rubrique risques majeurs”

Le président de la CENI a également affirmé que le délai sera respecté et que son institution poursuit sa mission, tout en étant dans l’attente que les représentants de l’opposition prennent leur place au sein de l’organe en charge de l’organisation des élections.

L’opposition réunie en coalition exige en effet toujours la recomposition de la CENI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here