Le diesel perd peu à peu de son attrait

0
3

les-ventes-de-vehicules-diesel-neufsUne nouvelle voiture diesel ? « Non, cette fois j’ai opté pour un véhicule essence, assure Jacqueline, une retraitée alsacienne dont la voiture diesel, achetée neuve, a rendu l’âme. Je ne roule plus autant que cela. Et puis avec ce qui se dit sur le diesel… » Comme cette cliente, les particuliers sont en train de changer leur habitude. Et cela se ressent dans les chiffres.

Depuis le début de l’année, le diesel représente 58 % des immatriculations et 62,4 % du parc installé, selon les données du Comité des constructeurs français d’automobiles. Mais la part de cette motorisation a chuté à 54,3 % en octobre, soit neuf points de moins qu’un an auparavant. La dernière fois que la part de marché de cette motorisation avait été aussi faible remonte à l’an 2000, avant l’arrivée des premiers moteurs diesel modernes.

Le scandale Volkswagen est passé par là. En trichant pour masquer les émissions réelles de polluants de ses moteurs, le groupe allemand a jeté l’opprobre sur l’ensemble du marché. Et la « dédiesélisation », déjà bien entamée ces dernières années, semble accélérer.

En 2008, alors que la crise financière éclatait, 77,3 % des nouveaux véhicules écoulés en France roulaient au diesel. C’était un poil moins que…

 

Source: lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here