Le Kremlin craint des troubles sociaux

    0
    0

    XVM800571ca-0e1b-11e6-8be8-4a2295fe10aaÀ quatre mois des législatives, le pouvoir renforce son contrôle sur les ONG et crée une garde nationale.

    Coorespondant à Moscou

    La compétition électorale n’a pas encore débuté que  a déjà identifié ses principaux adversaires: «les forces extérieures qui tentent de s’ingérer dans notre vie politique intérieure». C’est sous ce vocable que le chef du Kremlin désigne la menace qui pèserait sur la Russie à quatre mois des élections législatives, prévues le 18 septembre. En lieu et place d’une campagne électorale qui devrait logiquement opposer entre eux les quatre partis de la Douma, ces derniers se sont lancés dans un marathon législatif de printemps destiné à «réprimer l’activité de ceux qui peuvent… diviser notre société».

    Le 18 mai, les députés devraient adopter en première lecture la loi visant à créer la garde nationale. Ce corps d’élite, constitué à partir de troupes du ministère de l’Intérieur et placé sous l’autorité …

    Source: http://www.lefigaro.fr/

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here