Les déclarations de Trump sèment la panique dans les pays baltes

0
4

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie n’en croient pas leurs oreilles: le président potentiel de leur allié le plus proche, les Etats-Unis, donne des signes de soutien à leur ennemi juré, la Russie.

Les déclarations de Trump sèment la panique dans les pays baltes

Les propos du candidat républicain à la présidentielle aux Etats-Unis provoquent des sueurs froides dans les pays baltes. Selon le Financial Times, Donald Trump a en effet déclaré qu’il refusait de garantir à l’Estonie, à la Lettonie et à la Lituanie la protection américaine dans l’hypothèse d’une “agression russe”.

Ensuite, un autre responsable du Parti républicain, Newt Gingrich, a qualifié l’Estonie de “banlieue de Saint-Pétersbourg” et a mis en doute la nécessité pour les Etats-Unis de s’exposer au risque d’une guerre nucléaire à cause de cette région.

Enfin, Donald Trump a affirmé qu’il pourrait reconnaître que la Crimée était russe et lever les sanctions.

Le FT écrit que pour beaucoup à Tallinn, Riga et Vilnius, le pire des cauchemars semble prendre corps: l’homme qui est à deux doigts de devenir président de leur meilleur allié donne des signes de soutien à leur plus pire ennemi.

“C’est un cauchemar. Pour nous, pour l’Europe, pour tout pays ayant des relations avec les Etats-Unis cela peut tourner au cauchemar”, a déclaré le président de la commission des affaires étrangères du parlement letton Ojars Kalnins.

Selon le FT, les propos du milliardaire américain sont liées au fait que certains pays de l’Otan ne sont pas suffisamment impliqués financièrement et que les pays baltes pourraient être défendus à condition qu’ils honorent complètement leurs engagements. Et de fait, la Lituanie et la Lettonie dépensent à la défense un peu moins de 1% de leur PIB.

Selon un fonctionnaire balte, beaucoup de gens dans la région croisent les doigts en espérant la victoire à la présidentielle américaine de la candidate démocrate Hillary Clinton, et le nombre de partisans des démocrates croît de jour en jour dans les pays baltes.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here