00019Les scientifiques créent le prototype d’un Terminator liquideLes ingénieurs de l’Institut royal de technologie de Melbourne (l’Université RMIT) ont créé des gouttes de métal liquide, qui se déplacent de façon indépendante.

Skynet
© Photo. Sony Pictures Releasing CIS
Skynet de la NSA aurait pu tuer des centaines d’innocents… par erreur

Les chercheurs envisagent de les utiliser pour produire des circuits électroniques et des composants qui sont capables de se reformer. Le principe de fonctionnement du métal liquide, décrit dans un article de la revue Nature Communications, rappelle un robot tueur liquide du film Terminator 2: Le Jugement dernier.Dans une série d’expériences, les chercheurs ont immergé des gouttes de métal de gallium dans une solution aqueuse de sels à un certain degré d’acidité. En variant les propriétés chimiques de la solution, les scientifiques ont été capables de faire varier la forme de la goutte et de la faire se déplacer dans n’importe quelle direction. Ce faisant, ils n’ont pas utilisés d’outils externes pour stimuler le métal de façon mécanique, électronique ou optique.

Les ingénieurs ont réussi à créer une variété de dispositifs, tels que des objets automouvants, des commutateurs et des pompes, dont le fonctionnement est basé sur l’interaction entre les gouttelettes de métal et la solution.

Selon les scientifiques, leur technologie de métal liquide aidera à l’avenir à créer des écrans et des composants d’appareils électroniques. Ils estiment aussi qu’il sera possible de construire des robots humanoïdes qui ressemblent au T-1000 du film Terminator 2: Le Jugement dernier.

Source