Amnistiée lundi par Alassane Ouattara, l’ancienne Première dame ivoirienne a été libérée ce mercredi. « La refondation a commencé. Aujourd’hui, toutes les choses sont nouvelles » a-t-elle lancé devant les militants venus l’accueillir à sa résidence de la Riviera Golf.

C’était impensable il y a encore quelques mois, mais Simone Gbagbo est libre. Après sept ans de détention, l’ancienne Première dame ivoirienne a quitté sa résidence de l’école de gendarmerie, située en plein cœur d’Abidjan, mercredi 8 août à midi (heure locale). Elle y avait été transférée en décembre 2014 après avoir été placée en résidence surveillée à Odienné, dans le nord-ouest du pays, suite à son arrestation en avril 2011.

Ses avocats ont obtenu l’autorisation de sortie après avoir rempli les dernières formalités administratives et judiciaires. Après avoir quitté l’école de gendarmerie, Simone Gbagbo elle  s’est rendue dans sa résidence de la Riviera Golf, où un important comité d’accueil l’attendait.

Source: J.A