arton55199-461a1Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué ce mercredi la double attaque perpétrée la veille contre l’ONU à Gao, dans le nord du Mali. L’attentat a fait quatre morts dont un Casque bleu chinois et trois civils travaillant pour l’ONU.

Un attentat perpétré mardi 31 mai 2016 a fait quatre morts dont un Casque bleu chinois et trois civils travaillant pour l’ONU. Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué, ce mercredi 1er juin 2016, cette double attaque perpétrée la veille contre l’ONU à Gao, dans le nord du Mali. Selon la MINUSMA, le Casque bleu a été tué dans la première attaque au mortier, tard mardi soir, à Gao. Dix civils ont en outre été blessés.

SITE, l’organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes, souligne qu’AQMI a affirmé, ce mercredi, que l’attentat a été exécuté par des membres de Al-Mourabitoune, groupe du chef djihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Les attaques ont été menées à quelques heures d’intervalle, a annoncé la MINUSMA. Le ministère chinois des Affaires étrangères a confirmé la mort d’un soldat chinois participant à la mission de stabilisation de l’ONU au Mali.

Le Quai d’Orsay a aussi condamné la double attaque, indiquant que la France se tient aux côtés des autorités maliennes comme de la MINUSMA dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en faveur de la stabilisation du Mali.

Source: http://www.afrik.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here