Niger : Au moins dix civils tués dans l’attaque du village de Yébi à Diffa

0
2

18malipaysdogonLe village de Yébi situé à environ 5 kilomètres de Bosso, dans la région de Diffa a été attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi, par les insurgés de Boko Haram. Ces derniers ont tiré sur les populations et incendié plusieurs habitations.

Joint par Sahelien.com ce samedi 21 mai, le maire de la ville de Bosso, El Hadj Baco Mamadou a indiqué que « la situation est désastreuse. Il a plu tout à l’heure et beaucoup de ménages n’ont pas d’abris. Les habitants ont encore découvert quelques cadavres aujourd’hui ». Le bilan provisoire fait état d’une dizaine de civils tués et autant de blessés a-t-il souligné.

Selon un riverain contacté hier, « la plupart des habitants, pris de panique devant la horde des terroristes scandant des slogans, ont pris la fuite dès le début de l’attaque pour se cacher en brousse. Les personnes qui ont perdu la vie sont celles qui n’ont pas pu s’enfuir. Et il est donc probable qu’elles soient majoritairement des femmes, des enfants et des vieillards ».

D’après un journaliste local, « plusieurs villages de la zone se sont vidés depuis longtemps. Les activités économiques sont pratiquement à l’arrêt et les attaques n’ont jamais cessé. Ce qui a changé, c’est le peu d’intérêt des médias nationaux et internationaux ».

La population de la région de Diffa tiendra aujourd’hui, une déclaration pour une action citoyenne de solidarité et d’interpellation.

C’est début février 2015 que le groupe terroriste Boko Haram, devenu Etat islamique en Afrique de l’ouest, a attaqué pour la première fois le Niger, notamment les localités de Bosso et Diffa.

Omar H. Saley, Augustin K. Fodou

Sahelien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here