Poutine de passage dans une pharmacie. Que s’est-il passé ensuite?

    0
    5

    Après que Vladimir Poutine a passé la porte d’une pharmacie dans la région de Saint-Pétersbourg, en visiteur inattendu, les employés de l’officine ont reconnu avoir été surpris, mais charmés.

    Le Président russe a rendu une visite surprise au personnel d’une pharmacie de la ville de Pouchkine, près de Saint-Pétersbourg, où il a charmé les employés, mais n’a pas été reconnu par l’un des clients. D’après une pharmacienne, cette visite du Président a certes été une surprise pour eux, mais «une surprise agréable».

    Sevastopol
    © AP PHOTO /
    Après le pont de Crimée, un autre pont devrait voir le jour dans la région.

    Le Président «respirait la bonne volonté et le bon parfum. Nous avons tous été fascinés», avoue aux journalistes une employée.

    La raison de cette visite? Vladimir Poutine a en effet voulu contrôler lui-même la situation des prix des médicaments. Le chef de l’État a posé des questions à la gérante en ce qui concernait les prix, les approvisionnements, ainsi que la disponibilité des médicaments de première nécessité. Cette dernière a expliqué qu’il y avait un suivi permanent des médicaments essentiels dans leur pharmacie et que leur marge était l’une des plus basses de la ville, ne dépassant pas 2%.

    Selon un pharmacien, lors de la visite de Vladimir Poutine, une cliente n’a pas reconnu le Président et ce n’est seulement qu’à son départ qu’elle a appris qu’il s’agissait du dirigeant du pays.

    Les employés de la pharmacie ont aussi certifié aux journalistes que depuis la visite du chef de l’État, l’officine reçoit plus de clients, et que certains viennent même uniquement pour savoir comment s’est déroulée la rencontre.

    Poutine à Singapour
    © SPUTNIK . GRIGORY SYSOEV
    Poutine aurait sonné à un portique de sécurité, l’information démentie par le Kremlin.

    Auparavant, lors de la conférence sur les problèmes d’approvisionnement en médicaments tenue à Saint-Pétersbourg, le Président avait souligné qu’il fallait optimiser les achats de médicaments dans les régions de Russie, car souvent se présentent des cas de stock de médicaments non demandés qui restent longtemps entreposés avant d’être finalement jetés, alors que de telles pertes pourraient représenter plusieurs millions de roubles.

    «L’amélioration de la qualité et de l’espérance de vie des citoyens est l’un des principaux objectifs de développement du pays. C’est concernant ces tâches que tout devrait tourner autour d’une personne», a déclaré Vladimir Poutine lors de la conférence.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here