Putsch turc: un opposant en exil reconnaît la possible implication de ses partisans

0
5

Le prédicateur turc en exil Fethullah Gülen dément les accusations concernant son implication dans le putsch, mais n’exclut pas que certains de ses partisans aient pu y participer.

Des militaires turcs
© AFP 2016 Ilyas Akengin
Plus de 1.300 militaires turcs limogés pour lien avec Fethullah Gülen

Le prédicateur et opposant turc Fethullah Gülen n’exclut pas que ses partisans aient pu participer à la tentative avortée de coup d’Etat en Turquie, a déclaré l’intéressé dans une interview à la CNN.Selon les dernières informations, la confrontation survenue à Istanbul le 16 juillet a fait 246 victimes et plus de  2.000 blessés.  Après le putsch, les autorités turques ont accusé M.Gülen d’organisation du coup d’Etat et ont réclamé aux Etats-Unis son extradition. Le prêcheur lui-même a démenti son implication dans le putsch et a condamné la rébellion.

“II se peut qu’il y ait eu des partisans parmi eux”, a répondu Fethullah Gülen à la question de savoir s’il était probable que ses partisans aient pu participer à la tentative de coup d’Etat.

“Je me suis toujours opposé aux coups d’Etat et je les ai toujours maudits. Je maudirais les gens qui se prononcent contre la démocratie, la liberté et la république”, a-t-il déclaré à la chaîne.

Putsch turc- un opposant en exil reconnaît la possible implication de ses partisans
© AP Photo/
Gülen accuse Erdogan d’aspirer à régner seul sur la Turquie

Le prédicateur s’est également déclaré prêt à revenir en Turquie si les autorités de ce pays trouvent au moins une preuve de son implication dans le putsch. Cependant, le procès risque selon lui de se transformer en “problème insoluble”.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here