Quand les gouvernements chassent les ovnistes et autres traqueurs de paranormal

0
4

Les ufologues, les chasseurs de fantômes et autres chercheurs en phénomènes paranormaux tirent la sonnette d’alarme. Selon eux, les gouvernements ont commencé à exterminer systématiquement ceux qui tentent d’en savoir plus que les autres. Cet été, dans des circonstances mystérieuses, au moins deux chercheurs en paranormal ont trouvé la mort.

D’après Metro, le 11 juillet que le chasseur de fantôme indien Gaurav Tiwari aurait trouvé la mort chez lui dans des circonstances mystérieuses.

Ovni

Seulement quelques jours après cette tragédie, on annonçait la mort du citoyen polonais Max Spiers, qui, selon certaines sources, avait été impliqué dans un programme secret du gouvernement pour le développement de super-soldats. La cause de son décès est encore inconnue, mais ses partisans ne doutent pas que le Polonais a été éliminé par les autorités.

Ovni-conférence

“Je ne connaissais pas Max, mais un homme qui travaille en étroite collaboration avec le gouvernement m’a dit que dans son cas, l’assassinat est le meilleur compliment. La mort de Spiers signifie qu’il faisait tellement bien son travail qu’il est devenu dangereux pour les autorités”, a indiqué l’auteur du blog Expolotics dédié à toutes sortes d’énigmes de l’univers.

L’auteur d’un manuel pour chercheurs d’Ovni Nigel Watson affirme pour sa part que ses collègues ont toujours été pourchassés.

Photo d'un ovni prise le 18 mai 2014
© Flickr/ Vladimir Pustovit
Ovnis: la CIA déclassifie ses archives

“Dans les années 1960, au moins 137 chercheurs de tout ce qui avait à faire avec les extraterrestres ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses”, a souligné l’écrivain.

M.Watson n’a pas exclu non plus que le président américain John F. Kennedy ait été éliminé en raison du fait qu’il était tout près de tirer au clair l’origine des extraterrestres.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here