Qui aide Trump et hacke les emails des Démocrates US? La Russie, bien sûr!

    0
    0

    Le directeur de campagne d’Hillary Clinton, Robby Mook, en est sûr: c’est la Russie qui est derrière la publication de 19.252 courriels hackés du Comité national du Parti démocratique des Etats-Unis. Et sans aucun doute, les hackers russes l’ont fait dans un seul but, aider le républicain Donald Trump.

    Qui aide Trump et hacke les emails des Démocrates US? La Russie, bien sûr!Lors d’une interview pour la chaîne télévisée CNN, Robby Mook, le directeur de campagne d’Hillary Clinton, a déclaré que c’était bien la Russie qui avait aidé à hacker les correspondances électroniques du Parti démocrate des Etats-Unis.

    “Selon les sources, ce sont des Russes qui ont publié les emails ayant pour but d’aider Donald Trump”, assure Robby Mook. “Je ne pense pas que ça puisse être une simple coïncidence que ces emails ont été publiés juste la veille de la convention (nationale démocrate, ndlr)”, conclut-il.

    D’ailleurs, selon les correspondances hackées, publiées par Wikileaks, les chefs du parti ont activement cherché des moyens pour soutenir Hillary Clinton au cours des primaires et discréditer son concurrent principal, le sénateur Bernie Sanders.

    Julian Assange
    © Flickr/ Cancillería del Ecuador
    Selon Assange, WikiLeaks a assez de preuves pour traduire Clinton en justice

    “Je pense qu’on doit être concerné par cela. Nous avons aussi vu la semaine dernière, pendant la convention républicaine, que Trump et ses alliés avaient changé la plateforme républicaine afin de la rendre plus pro-russe”, poursuit le directeur de campagne d’Hillary Clinton. Et pour bien illustrer ses soupçons, il insiste: “Il (Donald Trump, ndlr) a dit que l’Otan ne devait pas nécessairement intervenir pour défendre nos alliés d’Europe de l’Est… Quand vous regroupez tout cela, ça donne une image inquiétante”.

    Sans n’avoir évoqué aucun fait précis, M.Mook s’est totalement lancé dans ses “inquiétudes”, qui l’ont mené assez loin: “Il paraît que les hackers, qui sont entrés dans le DNS (système de noms de domaine, ndlr), travaillent en coordination avec la Russie… Ces fichiers ont été publiés au bon moment pour nuire à Hillary Clinton. Et pour aider Donald Trump”.

    Il ne faut absolument pas oublier de souligner que selon M.Mook, ce n’est certainement pas ses propres idées: “Il y a de nombreux experts qui l’affirment”. Apparemment, il ne nous reste plus qu’à deviner qui sont ces experts secrets.

    Source

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here