Relance économique du Mali: Les partenaires Techniques et Financiers se donnent rendez-vous à Paris

0
0

En prélude à la conférence internationale sur la relance économique et le développement du Mali prévue le 22 octobre prochain dans la capitale française (Paris), les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du Mali étaient en conclave, hier lundi 12 octobre au Centre International de Conférences de Bamako. C’était sous la présidence du Premier ministre Modibo Keïta.

Placée sous l’égide de la France et de l’OCDE, une conférence internationale mobilisant l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers se tiendra le 22 octobre prochain dans la capitale française à Paris. Avec pour objectif de mobiliser les moyens financiers et l’expertise nécessaire pour  donner un coup de tonus à la relance économique  et le développement du Mali. C’est dans cette dynamique que sur initiative du gouvernement malien, s’est tenue hier jeudi 12 octobre au Centre International de Conférences de Bamako(CICB), la réunion préparatoire de la conférence internationale de Paris en faveur de la relance économique et du développement du Mali.

Une réunion qui, de l’avis des partenaires techniques et financiers, constituera une étape importance dans la mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation. Car selon le premier conseiller de l’Ambassadeur de l’Algérie au Mali, représentant le président du comité de suivi de l’Accord de paix, la rencontre de Paris du 22 octobre prochain permettra de mobiliser les fonds nécessaires pour la mise en œuvre des projets de développement prévus dans l’accord. D’où l’occasion pour lui de souligner que cette rencontre de haut niveau témoigne de l’engagement constat des PTF au chevet du Mali.

Le chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du Mali, l’Ambassadeur de la France au Mali, Gilles Huberson s’est quant à lui réjoui de la visite d’une délégation technique composée des agents des services publiques et des membres des groupes armés dans la région de Kidal pour évaluer les besoins des populations. Toute chose qui, selon lui, est gage d’espoir pour le retour d’une paix pérenne.

Le diplomate français a,  au nom de l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Mali, réitéré l’engagement des pays donateurs à soutenir le gouvernement dans sa douloureuse épreuve de sortie de crise. Avant de saluer le gouvernement pour ses efforts en faveur de la relance économique et le développement du Mali. Au nombre desquels  l’adoption par l’Assemblée Nationale d’une loi sur la répression de l’enrichissement illicite, le soutien au secteur agricole à travers la subvention des intrants entre autres.

En retour, le chef du gouvernement, Modibo Keïta a pour sa part remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Mali.

« La réunion du 22 octobre prochain à Paris est une rencontre d’espoir » s’est-il, réjoui. Avant d’inviter les Partenaires Techniques et Financiers du Mali au respect des engagements qui seront pris à l’issue de la rencontre de Paris. Car le grand défi demeure celui du retour définitif de la paix, sans quoi aucun développement socioéconomique n’est possible.

 

Lassina NIANGALY

Source: Tjikan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here