SOTELMA: Les 10% du capital désormais acquis pour les travailleurs

0
1

Le jeudi 08 octobre 2015 au CICB, le syndicat des travailleurs de la SOTELMA a tenu une assemblée générale de sensibilisation par rapport à l’acquisition des 10% de son capital par les travailleurs. C’était en présence de Daouda Traoré, secrétaire général du syndicat, de Sidy Danté, directeur des ressources humaines et de nombreux autres syndicalistes.

L’objectif  de cette assemblée était de sensibiliser les travailleurs de la SOTELMA  par rapport à l’acquisition  des 10%  de son  capital. Mais aussi, faire en sorte que les travailleurs  puissent  changer de comportement pour pouvoir avoir  des dividendes  confortables  dans l’entreprise.

« C’est un jour  nouveau qui s’est levé  au niveau de la SOTELMA. Etre propriétaire  de l’entreprise  à hauteur de 10%  était une ambition  légitime »  a indiqué Sidy  Danté, qui poursuit que la SOTELMA a un bénéfice net  de 45 milliards FCFA. Et qu’il faut que chacun  fasse une remise en cause, personnel comme direction.

« La tournée que nous avons effectuée dans les  régions nous a permis de fixer 5 axes prioritaires : tourner le dos  aux mauvais comportements : le vol, la fraude de toutes ses formes, l’absentéisme  sur toutes ses formes),  se remettre au travail et doubler d’effort, adhérer aux valeurs de l’entreprise, ne pas  exposer l’entreprise, la lutte contre le gaspillage pour contribuer au rayonnement de la SOTELMA dans la sous-région » a-t-il indiqué.

Issa Gnounoussa,  un autre syndicaliste d’ajouter qu’ils ont  commencé la sensibilisation depuis le jour où  ils ont obtenu  les 10% du capital de la SOTELMA. Selon lui, l’avenir de la SOTELMA se trouve entre les mains des travailleurs.

Korotoumou Traoré dira que la SOTELMA est devenue  aujourd’hui comme une famille.

« J’aimerai que les cadres regardent un peu la manière  de travail des subalternes, nous devons informer les  clients par rapport  au changement  éventuel des programmes. Je regrette l’attitude de nos  dirigeants dans ce sens, on reçoit en moyenne par jour 5 résiliations. Quand  le changement est là, il faut  que la direction accepte de changer. Nos concurrents  font  100  milliards de bénéfice alors que nous nous ne sommes qu’à 45 milliards seulement. Il faut que la direction sache que  les clients sont des rois  dans l’entreprise » a-t-elle expliqué.

 

Nouhoum koné

Source: Tjikan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here