Les autorités du canton de Genève ont levé l’interdiction pour les femmes de bronzer et de nager topless dans le lac Léman et le Rhône. L’interdiction avait été appliquée en 1929.

La règle de 1929 sur les baignades publiques, conformément à laquelle personne n’a le droit de nager « sans être vêtu d’un costume ou de vêtements appropriés à chaque sexe » est désormais abrogée, indique le quotidien suisse Le Matin. Il est remarquable qu’avant la levée de la loi la police locale faisait payer plus souvent les femmes que les hommes contrevenant à cette ancienne loi.

« Nous abaissons nos principes moraux concernant le haut du corps », a déclaré mercredi devant les médias le président du Conseil d’État, François Longchamp.

« On enlève le haut mais pas le bas », a précisé son collègue Antonio Hodgers.

Cette nouvelle a été reçue par les femmes genevoises avec la joie.

Voir l'image sur Twitter
Certains internautes se sont permis des blagues sarcastiques.
sputniknews