Trump-Clinton : face à la tragédie d’Orlando, le pyromane et la femme d’Etat

    0
    4

    15242031-trump-clinton-face-a-la-tragedie-d-orlando-le-pyromane-et-la-femme-d-etatAprès la tuerie du Pulse, les outrances du candidat populiste ont choqué jusque dans son camp. Accentuant du même coup le profil présidentiable de la chef de file démocrate.

    Le ton a été donné avant même que les corps n’aient été enterrés. A droite, un candidat s’autofélicitant et se vantant d’avoir “eu raison”, qui met la tuerie d’Orlando sur le dos de l’immigration incontrôlée et va même jusqu’à insinuer que Barack Obama est impliqué dans le massacre : “Soit il [Obama] ne comprend pas, soit il comprend mieux que tout le monde.” Et de répéter : “Il y a un loup. Il y a un loup.”

    A gauche, une Hillary Clinton bien plus classique face à une tragédie de ce genre, appelant à l’union nationale et proposant des mesures visant spécifiquement les terroristes isolés, ces lone wolves (“loups solitaires”) qui font désormais trembler l’Amérique…

    Parti en vrille

    Le pays a beau avoir consommé du Trump depuis un an, la tournure prise par la campagne depuis dimanche est proprement stupéfiante. Sur le papier, cette tragédie avait pourtant tout pour bénéficier à Donald Trump, si l’on peut oser ce mot obscène en pareille circonstance, sans qu’il soit obligé d’abandonner une retenue élémentaire.

    Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
    Please enter your name here