fatima_TOURE_203x300_692951765Le Chef du Bureau des Douanes de l’Aéroport Bamako-Sénou, Diaguéli Diakité, le chef d’escale Mme Fadimata Aboubacrine Touré, son adjoint Salia Koné et le Chef de Brigade, Waly Bathily viennent d’être relevés de leur fonction. Ils ont été répartis entre différents services des douanes. Le hic est que ces mutations ont lieu, un mois seulement après la grande opération de saisie des vignettes automobiles contrefaites d’une valeur de plus de 600 millions de FCFA à l’aéroport international Modibo Kéïta.

La Direction générale des Douanes a procédé, le vendredi 4 mars dernier, à une vague de mutations au niveau de différents services, suite à la décision N°0007/MEF-DGD portant affectation du personnel. C’est le bureau de l’aéroport international Modibo Kéïta de Bamako-Sénou qui a été bouleversé avec le départ du chef du bureau principal Diaguéli Diakité, le chef d’escale Mme Fadimata Aboubacrine Touré et son adjoint Salia Koné ainsi que le chef de Brigade, Waly Bathily. Ces cadres douaniers ont été respectivement mutés à la Direction des recettes, de la planification et des programmes de vérification, à la Direction du contrôle après dédouanement, à la Direction de la facilitation et du partenariat avec les entreprises et au Bureau des régimes économiques. Ainsi, le nouveau patron du Bureau principal des Douanes de l’Aéroport international Bamako-Sénou s’appelle désormais l’Inspecteur Harouna Diabaté. Il était précédemment Chef du bureau de Bamako-Fer. C’est Yoro Diallo qui devient le Chef de brigade. Ce dernier était auparavant chef de Brigade du BRE. S’agissant du chef d’escale de l’aéroport, c’est Bakary Kouyaté, précédemment adjoint au chef de brigade du BCT, qui a remplacé Mme Fadimata Touré. Il a comme adjoint Dofini Koné, auparavant en service à la DRED. Ce n’est pas tout. Le Contrôleur Alassane Touré en service au bureau principal des Douanes de l’Aéroport a été aussi affecté. Il est devenu Agent à la Direction régionale des douanes de Ségou. La question qui est sur toutes les lèvres est de savoir pourquoi ces différentes affections au niveau du Bureau principal des Douanes de l’Aéroport, surtout un mois seulement après avoir frappé un grand coup, notamment par la saisie des vignettes automobiles contrefaites dont la valeur marchandise est estimée à 900 000 euros, soit plus de 600 millions de Fcfa. En effet, parmi les bagages d’un vol en provenance de l’étranger, les douaniers avaient repéré des colis suspects. Le lot de marchandises était destiné au marché local. Il s’agissait de vignettes contrefaites en provenance de l’Etranger. Pour le moment, selon nos informations, seul l’intermédiaire a été arrêté et mis à la disposition de la justice plus particulièrement au Tribunal de la Commune VI. Ce dernier a catégoriquement refusé de dévoiler le nom de celui à qui appartient ces vignettes contrefaites. S’agissant des différentes mutations, le Chef d’escale, Mme Fadimata Touré que nous avons pu joindre, qu’elles n’ont rien à voir avec l’affaire de la saisie des vignettes. “C’est une mutation purement normale. Quand vous êtes en service, il faut surtout s’attendre à être muté un jour. On ne peut pas passer tous notre temps dans un même service. Sinon, quand nous avons saisi ces vignettes, nous avons reçu beaucoup de félicitations de la hiérarchie. Ce n’est pas la première fois que nous saisissons des vignettes contrefaites” a-t-elle précisé. Une source bien introduite dans les milieux douaniers nous apprennent que ces mutations avaient été déjà programmées avant cette grande opération de saisie. Mais certaines indiscrétions laissent croire que le Chef du bureau principal Diaguéli Diakité et le Chef d’escale Fadimata Touré ne parlaient plus, depuis belle lurette, le même langage. Est-ce une des raisons de remue-ménage ? La vérité, de toute façon, finira par éclater. A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here