Une célèbre arnaqueuse vivement recherchée par les services d’investigations serait venue trouver refuge au Mali

0
466
L’arnaqueuse professionnelle et experte en Cybercrime est toujours recherchée; des nouvelles se font entendre!
Traquée inlassablement, elle avait trouvé refuge au Bénin à Malanville sous le nom d’Ines Dupez et exerçant toujours sa profession favorite, l’arnaque et le cybercrime
Nous avons pu mettre la main sur certains des formulaires qu’elle envoyait à certains de ses victimes en leur proposant du boulot au Canada contre une certaine somme que vous pouvez voir sur un formulaire.

Elle est vivement recherchée avec ses complices depuis 2017. Aperçue ce mois de juillet 2019, elle serait basée avec son réseau au Bénin et précisément à Malanville.

Elle est munie d’une CARTE DE RESIDENT TEMPORAIRE HORS-CEDEAO enregistrée sous le nom de Rolande Clay qui est sa véritable identité. Sa date de Naissance est le 10/08/1988. Nous vous publierons dans cet artcle cette pièce d’identification béninoise qui est vraie ou serait le fruit d’un faux ou d’une malversation.

Elle se faisait appeler Ines Dupez pour mieux traquer ses victimes.

 Elle aurait arnaqué environ une trentaine de millions de francs CFA.

Traquée et sur le point d’être mise en cage, elle a subitement changé de nom en se faisant appeler cette fois, Abia Couli originaire de la région de Kayes au Mali et où elle habiterait. Ceci est une information de dernière minute en ce jour mercredi 31 juillet 2019. Un appel est désormais lancé à toute personne de bonne volonté l’ayant aperçue quelque part, de fournir aux autorités locales les plus proches les informations correspondant exactement à ce vulgaire individu, contre une forte récompense. Elle se dit canadienne et travaillant dans le cadre d’un projet de recrutement et d’immigration au Canada.

Nous l’avons très sérieusement traquée pour tomber sur ses traces au Bénin. Et c’est elle même qui nous a transmis ses pièces sans se douter de quoi que ce soit. Mais, hormis les photos et les vodéos, elle n’a pas osé sortir la tête.

Nous portons à votre attention, que très rusée, elle pourrait toujours être au Bénin, mais pour déjouer la traque, elle aurait peut-être trouvé le moyen de mettre les enquêteurs sur une fausse piste qui pourrait être celle de Kayes au Mali avec un nom qui ne doit pas être fréquent au Mali et , le prénom aussi. Dans la précipitation, au lieu de prendre Coulibaly comme Nom de famille, elle a pris Couli que nous venons d’apprendre pour la première fois au Mali. En tout cas c’est une traque sans relâche jusqu’à ce que ses victimes soient soulagée et les peuples d’Afrique débarrassés d’une vermine. Elle n’est pas seule, il y’a ses complices aussi ! Sa capture nous conduira certainement aux autres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here