Yahoo attirerait les intérêts de Google et Verizon

0
0

chasseayahoo-800x410Yahoo est à vendre, et selon les rumeurs, Google (plus précisément Alphabet) et Verizon se retrouvent sur la liste des principaux intéressés à en faire l’acquisition.

Le géant américain des télécommunications Verizon envisagerait de lancer une première offre de rachat des activités Internet de Yahoo la semaine prochaine. C’est en effet ce que rapporte aujourd’hui le magazine Bloomberg, citant des sources familières avec le dossier. L’entreprise serait également prête à faire l’acquisition d’une part de Yahoo Japan, filiale indépendante détenue à 30% par l’entreprise dirigée par Marissa Mayer.

Microsoft, qui a déjà tenté sans succès une offre publique d’achat hostile contre Yahoo en 2008, aurait choisi de ne pas se lancer dans la course aux enchères.

Parallèlement à ces informations, Bloomberg a également appris que Alphabet, la société mère de Google, souhaite elle aussi mettre la main sur Yahoo.

Alors que d’autres entreprises ont manifesté leur intérêt au cours des dernières semaines, AT&T et Comcast auraient préféré s’abstenir. De son côté, Microsoft, qui a déjà tenté sans succès une offre publique d’achat hostile contre Yahoo en 2008, aurait également choisi de ne pas se lancer dans ce qui s’apprête à être ni plus ni moins qu’une course aux enchères.

Enfin, Time Magazine continuerait d’évaluer ses options, alors que les fonds d’investissement Bain et TPG planifieraient se lancer dans la course, seuls ou en partenariat avec un actionnaire stratégique.

Yahoo

Soulignons que ces rumeurs entourant l’acquisition de Yahoo se sont multipliées depuis que l’entreprise a annoncé en février dernier vouloir explorer des «alternatives stratégiques» sur l’avenir de ses activités Internet, plus précisément la messagerie, la recherche et ses portails spécialisés. Dans les faits, Yahoo a du même souffle entamé une restructuration résultant à une réduction de ses effectifs de 15%.

En mars, Yahoo a repoussé la date limite pour la soumission d’offres au 11 avril.

Comment se porte Yahoo?

Comme le mentionne The Verge, Yahoo a récemment rapporté des revenus de 4,1 milliards de dollars US, une baisse par rapport aux 4,4 milliards qu’elle avait générés en 2014. Qui plus est, selon la firme Swisher, les informations financières de la société transmises aux acheteurs potentiels laissent croire que Yahoo pourrait enregistrer des revenus aussi bas que 3,5 milliards en 2016.

Aux yeux de Verizon, toujours selon les informations de Bloomberg, Yahoo serait évalué à 8 milliards, alors que ses parts dans Yahoo Japan seraient estimées à 8,5 milliards.

Devant une entreprise qui semble en crise perpétuelle, on peut se demander ce qui peut bien être encore attirant chez Yahoo. Mais comme l’a décrit un acheteur potentiel cette semaine au blogueRecode : «C’est comme une maison délabrée au cœur de la Silicon Valley – vous la visitez et êtes aussitôt submergé par tous les travaux qui doivent être faits et à quel point la structure est en mauvais état. Mais d’un autre côté, elle est située dans un bon quartier, le marché est fou et vous n’aurez pas l’occasion de croiser des modèles similaires. Vous espérez donc pouvoir la remettre sur pied.»

Lire aussi: John McAfee révèle comment hacker un iPhone en 30 minutes

Source: http://branchez-vous.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, inserez votre commentaire!
Please enter your name here